1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Anesthésie : quand la patiente ne se réveille pas après son opération
2 min de lecture

Anesthésie : quand la patiente ne se réveille pas après son opération

PODCAST - Dans ce nouvel épisode de "Symptômes", l'anesthésiste Yassine Rkik raconte le jour où une patiente, venue pour une opération courante du cœur, ne s'est pas réveillée après l'intervention.

Symptomes
Symptomes
Crédit : RTL Originals
25. Anesthésie : quand la patiente ne se réveille pas après son opération
00:30:32
Éléonore Merlin & Jeanne Rouxel

Ce jour-là, au service de cardiologie, le jeune anesthésiste-réanimateur Yassine Rkik s’apprête à endormir la dernière patiente de la journée : une dame d’une soixantaine d’années venue pour une opération du cœur. Cette femme souffre d’une arythmie cardiaque.

"Je n’avais pas d’inquiétude particulière sur le fait que ça allait bien se dérouler, parce que c’était ce qu’on avait de plus commun dans ce type de pathologie et dans ce type d’intervention", explique l’anesthésiste dans Symptômes

Après deux heures et demie d'intervention, l’opération est un succès. Les anesthésiants sont coupés. La sexagénaire est placée sous la surveillance de l'infirmière anesthésiste, qui doit prévenir Yassine Rkik en cas de problème. 

On peut parler de retard de réveil, une fois qu’on a éliminé toutes les autres causes graves

Yassine Rkik

Yassine Rkik part s'occuper d'autres malades. Alors qu'il est en plein service, le médecin reçoit un appel de l'infirmière. Cela fait maintenant 30 minutes que la patiente ne s’est toujours pas réveillée, malgré l’arrêt des médicaments. Le patricien reste calme : les retards de réveil sont communs à la suite d'une opération.
 
Pourtant, 45 minutes après l’opération, la patiente ne réagit à aucune stimulation et reste au stade le plus profond du coma. L'anesthésiste est désormais inquiet. "On peut parler de retard de réveil une fois qu’on a éliminé toutes les autres causes graves", confie-t-il.

Le temps presse. "Plus on traite rapidement, moins on a de séquelles", explique Yassine Rkik. La patiente a peut-être faire une hémorragie cérébrale ? Pourtant, le scanner est normal : aucun caillot de sang ne bloque la circulation cérébrale et aucun saignement n'est détecté...

Abonnez-vous à ce podcast
À écouter aussi

Face à l'urgence, la patiente est transférée en réanimation. Cette nuit-là, Yassine Rkik est de garde et cette sexagénaire devient rapidement sa préoccupation première. Les questions tourbillonnent dans la tête du jeune anesthésiste et aucune évolution n'est constatée chez la patiente… 

Devant ce cas clinique, Yassine Rkik va émettre une hypothèse devant laquelle peu de médecins ont été confrontés dans leur carrière. Une hypothèse qu'il n'a lu que dans ses livres d'étudiant… 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/