Attentats à Paris : Bernard Cazeneuve annonce 128 perquisitions administratives faites cette nuit

Deux jours après les premiers bombardements, la France a mené dans la nuit un nouveau raid aérien sur le fief de l'État islamique en Syrie. Sur le terrain politique, François Hollande a présenté son plan sécuritaire au Congrès.

Bernard Cazeneuve, à l'Élysée le 22 octobre 2015
Bernard Cazeneuve, à l'Élysée le 22 octobre 2015

Deux jours après avoir détruit un centre d'entraînement et un poste de commandement de l'État islamique à Raqqa, la France a procédé dans la nuit à de nouveaux bombardements sur le fief de l'organisation terroriste au nord de la Syrie. Il s'agit de la deuxième opération militaire française depuis les attentats survenus à Paris vendredi. La riposte va continuer de s'intensifier puisque la France s'apprête à envoyer le porte-avion Charles de Gaulle dans deux jours. Le chef de l'État doit également rencontrer Vladimir Poutine et Barack Obama pour plaider une coalition unique comme il l'a annoncé lundi devant le Congrès réuni à Versailles.

Lors de cette session parlementaire inédite, François Hollande a également présenté sa riposte politique et annoncé qu'il allait soumettre une réforme constitutionnelle aux parlementaires pour adapter la République française à la menace terroriste. Le chef de l'État souhaite notamment étendre l'état d'urgence pour trois mois. 

>> Retrouvez les événements de la nuit du 13 au 14 novembre de 21h17, heure de la première explosion près du Stade de France à 9h du matin samedi 14 novembre.

>> Retrouvez les événements, analyses et réactions au lendemain des attaques de Paris

>> Retrouvez les derniers éléments de l'enquête, les témoignages et les hommages deux jours après les attentats perpétrés à Paris


>> Retrouvez les hommages, le point sur l'enquête et les déclarations des représentants politiques

>> Retrouvez le discours de François Hollande devant le Congrès, les témoignages et la minute de silence

Le déroulement des événements

08h46 - Manuel Valls a promis lundi des moyens "comme cela n'a jamais été fait" pour les services de police, de gendarmerie et  de renseignement, et confirmé que les engagements budgétaires de la France seraient "forcément dépassés", ce que l'Union européenne doit "comprendre".


08h22 - Sébastien, qui assistait vendredi 13 novembre au concert de rock au Bataclan, a été témoin de l'horreur pendant de très longues heures. Après n'avoir pas réussi à s'échapper comme d'autres, l'homme est resté 2h30 en compagnie des jihadistes qui retenaient en otage les derniers spectateurs.

08h12 - Jean-Pierre Raffarin, invité de RTL Matin, plaide pour une nouvelle stratégie, claire et précise, établie par les intérêts communs des pays de la coalition, et notamment ceux de la France qui révise sa position sur le départ réclamé de Bashar el-Assad. "Il est très important d'avoir une nouvelle stratégie et sortir du 'ni,ni'. Il y avait deux pays qui étaient ambigus, la France : ni Bachar, ni Daesh, et la Turquie : ni Daesh, ni les Kurdes. Il faut sortir de ces ambiguïtés et faire de l'État islamique l'ennemi numéro 1". 

>
Attentats à Paris : il faut faire de "l'État islamique l'ennemi numéro 1", estime Jean-Pierre Raffarin Crédit Média : Olivier Mazerolle Télécharger

08h02 - Bernard Cazeneuve annonce que 128 perquisitions ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. Ces perquisitions sont sans lien direct avec l'enquête sur les attentats. La nuit précédente, une vaste opération similaire avait conduit à 168 perquisitions administratives, dans 19 départements, donnant lieu à 23 interpellations et à la saisie de 31 armes. 

07h46 - Selon nos informations, Nicolas Sarkozy devrait s'opposer à la révision de la Constitution.

07h15 - Les éléments troublants de l'enquête. Trois jours après les attentats qui ont frappé Paris, plusieurs dysfonctionnements ont été mis au jour dans les services antiterroristes français et européens. Plusieurs membres du commando terroriste étaient connus des services.

06h - Nouveau raid aérien français en Syrie. La France a procédé dans la nuit à de nouveaux bombardements sur le fief de l'État islamique à Raqqa, en Syrie, rapporte l'AFP. Il s'agit de la deuxième opération militaire française depuis les attentats survenus à Paris vendredi. Dimanche, 10 chasseurs avaient largué 20 bombes sur un centre d'entraînement et un poste de commandement de l'organisation terroriste.

05h30 - Les perquisitions se poursuivent. Selon nos informations, trois perquisitions ont eu lieu dans la nuit dans le quartier des Izards à Toulouse. Selon France 3 Champagne-Ardennes, des opérations policières ont également été menées en Champagne-Ardennes et notamment à Reims. Plus de 150 perquisitions ont eu lieu dans toute la France depuis dimanche soir, donnant lieu à une vingtaine d'interpellations. Une trentaine d'armes ont été saisies.

05h04 - François Hollande a annoncé vouloir réviser la Constitution. Pourquoi le président de la République a-t-il a prôné une révision de la Constitution lors d'un discours devant le Congrès exceptionnellement réuni à Versailles, lundi 16 novembre ? 

05h00 - Deux complices présumés d'un des terroristes inculpés en Belgique. Deux hommes, suspectés d'avoir aidé Salah Abdslam à quitter Paris après les attentats de vendredi, ont été inculpés lundi 16 novembre à Bruxelles pour terrorisme.


04h44 - Nicolas Sarkozy devrait s'opposer à la révision de la Constitution proposée par François Hollande. Le président du parti Les Républicains va s'exprimer dans la journée sur la volonté du chef de l'État de faire évoluer le texte fondamental pour étendre l'état d'urgence. Selon nos informations, l'ancien locataire de l'Élysée devrait adopter la même position que le chef de file du parti Christian Jacob.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780536072
Attentats à Paris : Bernard Cazeneuve annonce 128 perquisitions administratives faites cette nuit
Attentats à Paris : Bernard Cazeneuve annonce 128 perquisitions administratives faites cette nuit
Deux jours après les premiers bombardements, la France a mené dans la nuit un nouveau raid aérien sur le fief de l'État islamique en Syrie. Sur le terrain politique, François Hollande a présenté son plan sécuritaire au Congrès.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/en-direct-attentats-a-paris-un-septieme-kamikaze-identifie-par-les-enqueteurs-la-france-poursuit-sa-riposte-militaire-en-syrie-7780536072
2015-11-17 07:01:00
http://media.rtl.fr/cache/G-1K1IhCMHONs7YNBMqJ1A/330v220-2/online/image/2015/1022/7780210705_bernard-cazeneuve-a-l-elysee-le-22-octobre-2015.jpg