6 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : que proposent les candidats sur la laïcité ?

ÉCLAIRAGE - Les sept candidats débattront de la question de la laïcité au cours du premier débat de la primaire, jeudi 12 janvier.

Les sept candidats de la primaire de la gauche
Les sept candidats de la primaire de la gauche Crédit : AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

La laïcité est l'un des thèmes du premier débat de la primaire de la gauche, organisé ce jeudi 12 janvier par les rédactions de RTL, TF1 et L'ObsJean-Luc BennahmiasBenoît HamonArnaud MontebourgVincent PeillonSylvia PinelFrançois de Rugy et Manuel Valls se retrouveront pour la première fois dans un des studios de la Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Ils répondront aux questions d'Elizabeth Martichoux (RTL), Gilles Bouleau (TF1) et Matthieu Croissandeau (L'Obs) sur trois thèmes d'envergure : les questions économiques et sociales et le temps de travail, le terrorisme mais aussi la laïcité.

Quelle laïcité les sept candidats dans la course défendent-ils ? Ces derniers mois, Manuel Valls, qui s'était positionné pour l'interdiction du burkini et du voile dans les universités, ne faisait pas l'unanimité. Qu'est-ce que répondent ses adversaires ?

À lire aussi
Manuel Valls le 5 juillet 2017 à Paris. Manuel Valls
Manuel Valls ne se voyait pas remporter la présidentielle "cette fois-ci"

Jean-Luc Bennahmias cible "le port du voile"

Pour Jean-Luc Bennahmias, président du Front démocrate, il n'est pas question de revenir sur la définition de la laïcité, version 1905, année du vote de la loi "garantissant la liberté de croire ou de ne pas croire, et la neutralité de l'État et des institutions, favorisant le dialogue dans la société."

Dans son programme "qui articule laïcité et modernité", le président du Front démocrate dresse davantage un état de la situation, plutôt qu'une série de propositions. Il estime qu'"en ce début du XXIe siècle, nous assistons à une radicalisation des religieux qui tentent de reconquérir le terrain perdu. Et l'Islam est le plus touché par ce phénomène. (...) Al Qaïda, les Frères musulmans, Daesh, et tous les propagandistes de l’islam politique ciblent la laïcité et son corollaire, comme sources de tous les maux d’une partie de la population française. La propagation du port du voile, choisi ou consenti, en est la marque revendiquée pour donner à ce message la plus grande visibilité", termine-t-il, sans se montrer très précis sur ses intentions sur le port du voile à l'université.

Benoît Hamon "refuse" d'interdire le voile à l'université

Invité sur le plateau de France Info le 8 janvier 2017, Benoît Hamon prônait une augmentation des moyens alloués aux associations d'éducation populaire et des associations laïques dans les quartiers pour endiguer le développement "de formes cultuelles religieuses de socialisation des populations". Et de donner sa définition : "Je considère que la laïcité, c'est le fait de pouvoir faire vivre ensemble ceux qui croient et ceux qui ne croient pas. Même quand cette religion peut avoir des signes de visibilité extérieure."

Le candidat est catégorique : il "refuse" d'interdire le voile à l'université. "Il y a une forme de stigmatisation, où quand on ne sait pas résoudre les problèmes, on créé une polémique avec les musulmans. Qu'une femme, qui porte un foulard, fasse une sortie scolaire, cela ne me pose pas problème", ajoutait-il.

Arnaud Montebourg pour "une laïcité inclusive"

Légiférer sur le port du voile à l'université ou en entreprise n'aurait également pas de sens pour Arnaud Montebourg, qui reconnaît qu'un "danger du fondamentalisme religieux" existe "partout dans le monde et donc en France". Le 8 janvier sur BFMTV, l'ancien locataire de Bercy refusait l'accommodement. Celui qui s'est prononcé pour "une laïcité inclusive" s'offusquait aussi lorsque certains responsables politiques "se servent de la laïcité à des fins politiques."

Invité de RTL le 30 août 2016, Arnaud Montebourg disait par ailleurs "désapprouver" le burkini, qu'il considère comme "une position de subordination de la femme". Sur France 2 quelques mois plus tard, il précisait : "Je ne pense pas que le burkini porte atteinte à la structure même de la société. En revanche, la burka oui."

Sylvia Pinel se bat "pour la liberté des femmes"

La présidente du Parti radical de gauche, Sylvia Pinel, défend "une République généreuse pour assurer la promesse républicaine" dans son Audace pour la France sans préciser des mesures en particulier. Elle se concentre particulièrement sur "les libertés des femmes" et veut se battre pour que "les femmes soient pleinement en mesure d'exercer leur liberté de conscience ou de culture" tout en les préservant de toute "forme de soumission ou d'oppression qui aurait pour effet de limiter leurs libertés".

Vincent Peillon n'a "aucun problème" avec le voile" à une condition

Elle est "le cœur" de son engagement. Vincent Peillon défend la "neutralité" de l’État et ne propose pas de texte supplémentaire, même s’il souhaite que la loi de 1905 soit "protégée comme bien commun". Le candidat n'a "aucun problème" avec le voile, si c'est "un fichu" sur les cheveux". "D'un fichu qu'on se met dans les cheveux quand on va par exemple à l'université ? Aucun problème", a jugé l'ancien ministre de l'Éducation. "Moi je ne veux pas vous interdire la cravate, je ne veux pas interdire la kippa", a-t-il répondu, relancé sur la possibilité d'une interdiction du port du voile dans l'espace public. 

"Je suis un très grand laïc, un fou de laïcité (...) mais comme je la connais un peu, je rappelle aux uns et aux autres que c'est plutôt pour pacifier que pour passer sa journée à s'opposer les uns aux autres", a-t-il encore expliqué. 

Manuel Valls souhaite une charte de la laïcité adossée à la Constitution

Adosser une charte de la laïcité à la Constitution. C'est la proposition phare de Manuel Valls, en matière de laïcité. Toutefois aucune précision n'est apportée quant au contenu de ce document. "Je veux une laïcité réaffirmée partout, qui protège sans blesser, qui soit expliquée à tous sans humilier personne", a-t-il écrit dans son programme.

Comme il l'a fait lorsqu'il était premier ministre, il a réitéré son opposition au port du voile intégral dans la sphère publique. "La France est un pays aux racines chrétiennes, un pays où l'islam est le deuxième culte, une partie intégrante de notre identité (...) Il y a aujourd’hui un salafisme influent. Je suis inquiet de cette mode (pour évoquer le voile, ndlr). Qu’est-ce que cette idée que les cheveux, le visage d’une femme seraient impudiques ? Il y a une loi qui a été votée interdisant le voile intégral", affirmait-il dans L'Émission politique le 5 janvier sur France 2.

De Rugy : une initiative nationale autour du partage des valeurs de la laïcité

Dans son programme François de Rugy défend son ambition de "garantir" la laïcité. "Une laïcité qui n’a pas à être qualifiée : la laïcité, c’est le libre arbitre garanti à chacune et à chacun, c’est la stricte neutralité de l’État et de ses services publics – ce qui ne signifie pas l’absence de dialogue avec les représentants des religions, mais ce qui signifie que, dans chaque membre de la communauté nationale, la République ne reconnait que des citoyens."
 
Il promet de "définir, lancer une grande initiative nationale autour du partage des valeurs d’égalité entre les sexes, de la laïcité et de l’altérité (...) Les citoyens ne sont pas identiques, sont porteurs, chacun, d’identités multiples, de systèmes de valeur qui leur sont propres, mais les citoyens sont égaux et la fonction de l’État doit être de fournir à chacun le cadre adapté à l’exercice de sa liberté individuelle."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Laïcité Sylvia Pinel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786707563
Primaire de la gauche : que proposent les candidats sur la laïcité ?
Primaire de la gauche : que proposent les candidats sur la laïcité ?
ÉCLAIRAGE - Les sept candidats débattront de la question de la laïcité au cours du premier débat de la primaire, jeudi 12 janvier.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-que-proposent-les-candidats-sur-la-laicite-7786707563
2017-01-12 21:03:00
http://media.rtl.fr/cache/iTguB-0-cJISU203UzW7jg/330v220-2/online/image/2017/0103/7786572777_les-7-candidats-de-gauche.png