2 min de lecture André-Pierre Gignac

Reims-Marseille : l'OM sauve les meubles

COMPTE-RENDU - Le Stade de Reims et l'Olympique de Marseille se sont séparés sur le score nul de 1-1 lors de la 29e journée de Ligue 1, vendredi 14 mars.

Odaïr Fortes à la lutte avec Dimitri Payet, lors de Reims-Marseille, vendredi 14 mars 2014
Odaïr Fortes à la lutte avec Dimitri Payet, lors de Reims-Marseille, vendredi 14 mars 2014 Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

L'OM n'est pas passé loin d'une revers vraiment gênant. En ouverture de la 29e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille a décroché le point du match nul face au Stade de Reims (1-1), vendredi 14 mars, et conserve sa sixième place en accusant quatre points de retard sur la 4e place, qualificative pour la Ligue Europa.

Après la défaite concédée la semaine dernière au Vélodrome face à Nice (0-1), il était impératif pour les hommes de José Anigo de ne pas se rater sur la pelouse d'Auguste-Delaune afin de garder une chance de disputer une compétition européenne la saison prochaine. Mais avec ce résultat, et avant que les concurrents ne jouent, difficile de savoir si l'OM engrange un point important chez son poursuivant ou s'il en a perdu deux...

Marseille n'arrive pas à concrétiser

Les Rémois n'avaient en tout cas pas prévu de laisser leur adversaire faire la loi. Grâce à leur combativité et leur cohérence balle au pied, ils ont pris à leur compte le premier quart d'heure. Une demi-volée de Krychowiak a notamment illustré cette domination (8e). Les Marseillais se sont ensuite réveillés et montrés plus adroits dans l'utilisation du ballon. Mais une fois de plus, leur finition leur a posé problème.

Une belle tête de Gignac a d'abord été arrêtée magnifiquement arrêtée par Agassa (17e). Pour une autre occasion, il a fallu attendre les dernières minutes de la mi-temps avec une nouvelle parade d'Agassa sur une reprise de Cheyrou (44e). Le gardien togolais a ensuite vu un coup-franc enroulé de Payet flirter avec son poteau gauche (45+1e).

Gignac en sauveur

À lire aussi
André-Pierre Gignac sous les couleurs des Tigres de Monterrey le 28 mai 2017 Mercato
Mercato : Gourcuff aimerait retrouver Gignac à Rennes

À la mi-temps, le latéral champenois Franck Signorino expliquait alors sur BeIn Sports que la clé du match se trouvait sur les côtés. Bien vu. À la suite d'un énorme tir manqué de Rod Fanni (62e), Reims s'est employé à passer derrière Valbuena et Payet, histoire de mettre à l'épreuve les faibles latéraux phocéens. Une tactique payante puisque Signorino, débarrassé de Fanni, a pu tranquillement centrer sur la tête de Devaux qui a logé le ballon dans la lucarne droite de Mandanda (67e).

Sonné, l'OM a tout de même su réagir grâce à son meilleur buteur. Sur un centre de Fanni prolongé par un Ayew plus haut sur le terrain en fin de match, André-Pierre Gignac a profité d'une sortie ratée d'Agassa pour marquer sa 13e réalisation de la saison en championnat d'un plat du pied (79e).

Si ce but permet à l'Olympique de Marseille de croire encore un petit peu à la 4e place occupée par les Verts, ils peuvent définitivement oublier leurs espoirs de podium. Valbuena l'a reconnu à l'issue de la rencontre : "la troisième place est pratiquement impossible à récupérer".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
André-Pierre Gignac Ligue 1 Uber Eats Olympique de Marseille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants