2 min de lecture Sport

Lorient - Saint-Étienne : les Verts passent un test face aux Merlus

PRÉSENTATION - L'AS Saint-Étienne se déplace à Lorient pour le compte de la 28e journée de Ligue 1 dimanche 9 mars, avec l'objectif de garder le contact avec le podium.

Fabien Lemoine excelle avec Saint-Etienne
Fabien Lemoine excelle avec Saint-Etienne Crédit : THOMAS BREGARDIS / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Attendu en progression après une belle 5e place et une Coupe de la ligue en 2013, l'AS Saint-Étienne est pour le moment pleinement satisfaisant pour ses supporters et ses dirigeants. Vainqueurs de l'AS Monaco lors de la 27e journée, les Verts ont confirmé qu'ils étaient parmi les prétendants à la 3e place, voir même les favoris en attendant leur déplacement au Parc des Princes dans une semaine.
 
En attendant, il s'agira de rester dans les pas de Lille et de s'imposer face à Lorient. Un test lorientais, sur la pelouse synthétique des Bretons, toujours révélateur de la forme collective d'une équipe face à un adversaire qui aime faire le jeu.

Le match contre Monaco a marqué les esprits

Si beaucoup d'observateurs étaient sceptiques quant aux chances de l'ASSE d'accrocher le podium, leurs doutes étaient quasiment dissipés après la belle victoire à Geoffroy Guichard face à l'AS Monaco. Un succès autoritaire où, pour la première fois depuis le match aller face à Paris, les hommes de Christophe Galtier sont allés chercher leur adversaire haut, en étant agressifs. Un match bien plus séduisant que le non-match proposé dans le chaudron contre l'OM, lors d'un choc fade.
 
Invaincus depuis 5 matchs, les hommes du Forez avancent avec certaines certitudes, celles d'une équipe 4e meilleure défense et 4e meilleure attaque, signe d'un équilibre enfin trouvé par l'entraîneur, avec un milieu moins créateur mais qui permet aux 3 attaquants de se focaliser sur l'offensive, et aux latéraux de monter en étant couverts. De fait, la triplette Clément-Lemoine-Guilavogui sécurise le groupe et Trémoulinas, arrivé en janvier, est comme un poisson dans l'eau sur son côté gauche qu'il arpente à longueur de rencontre.

Garder la même intensité à chaque match

Il y a donc un nouvel équilibre trouvé du côté du chaudron, fait à base de solidité défensive, de grosse intensité physique et de fulgurances offensives menées par l'intenable Hamouma et le très précieux Franck Tabanou. Devant, Brandao, éternellement moqué, est le garant d'un harcèlement permanent des défenses adverses, et auteur de 4 buts. Et si ce bloc compact est pris à défaut, Stéphane Ruffier s'impose comme l'un des gardiens les plus sûrs de Ligue 1.

A l'image de l'OM la saison passée, Saint-Étienne est donc un apôtre de l'efficacité plus que de l'esthétisme. Un style de jeu direct adapté aux qualités globales du groupe. Un jeu qui passera dimanche au révélateur de Lorient, sur sa pelouse synthétique et face à son 4-4-2 fait de possession de balle et de mouvement perpétuel sans ballon. Contre ce système, les Verts devront mettre une grosse pression sur le porteur et ne pas laisser les Merlus s'installer, il faudra refaire le même match que face à Monaco, sans l'odeur spéciale qui accompagnait le choc face à l'ASM. Et c'est sans doute cette capacité à garder l'intensité sur tous les matchs, qui emmènera cette équipe vers les sommets. 

Concours
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Football Saint-Etienne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants