1. Accueil
  2. Sport
  3. Le PSG ne tremble pas face à Saint-Étienne et Zlatan réussit un doublé
3 min de lecture

Le PSG ne tremble pas face à Saint-Étienne et Zlatan réussit un doublé

COMPTE-RENDU - Le Paris Saint-Germain s'est imposé 2-0 face à Saint-Étienne lors de la 29e journée du championnat de France, grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimovic.

Zlatan Ibrahimovic buteur du PSG
Zlatan Ibrahimovic buteur du PSG
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

Le match annonçait une sortie du Paris Saint-Germain sur son terrain face à sa bête noire, l'AS Saint-Étienne, qu'il n'avait pas battu en championnat depuis l'arrivée de QSI à la tête du club. Au terme de ce match, les Parisiens ont donc dompté la bête, grâce à leur talisman Zlatan Ibrahimovic, qui a plané sur la première période pour verrouiller le succès des siens.

Un premier acte qui a suffit au PSG, qui se contenta ensuite de contrôler la seconde période, qui aura vu les Verts enfin sortir et tenter de déstabiliser le leader, en y parvenant par séquence. Mais il aurait fallu jouer 90 minutes sur ce registre, pour ne pas avoir de regrets.

Une période sans voir les Verts

Le début de match ressembla à une caricature, avec une équipe parisienne qui confisquait le ballon  et balayait le terrain pour trouver ses latéraux et créer des décalages, face à des Stéphanois décidé à ériger un mur sur lequel viendraient s'écraser les vagues parisiennes. Et les Verts comptaient sur les contres, dont le premier qui a failli être décisif à la 13e minute. Trémoulinas remonta son côté gauche balle au pied avant de donner à Tabanou, qui frappa sans élan, obligeant Sirigu à une parade superbe. Le match était lancé, et Paris allait mettre les pendules à l'heure.
 
Avant le premier quart d'heure de jeu, Bayal remit un ballon vers Matuidi après une lutte avec Ibrahimovic, le milieu redonna en retrait vers Zlatan qui ouvrit le score. La déferlante parisienne continua, et à la suite d'un coup de coude de Brandao dans la gorge de Cabaye, Ibrahimovic  envoya le coup franc au ras du poteau de Ruffier. Le match était viril et très engagé, l'ASSE voulait mettre une grosse intensité physique.
 
Mais le PSG a les ressources pour relever et gagner aussi le défi athlétique. A la demi-heure de jeu, Ibra envoyait un caviar au second poteau pour Cavani dont la reprise passait à côté. Dans la foulée, une volée de Cabaye de 25 mètres obligeait Ruffier à concéder un corner. Saint-Étienne était alors absent des débats offensifs. A la 40e minute, Zlatan effaçait 3 joueurs avant de donner à Matuidi qui décala Cavani à gauche. Le centre fort de l'Uruguayen trouva… Ibrahimovic dans les 6 mètres. Saint-Étienne était K.O à la pause.

Un sursaut stéphanois pas récompensé

Au retour des vestiaires, les Verts avaient d'autres intentions et inquiétaient sérieusement le PSG lorsque Corgnet reprenait une frappe repoussée par Sirigu, mais il mit le cuir à côté. A la 52e, Bayal reçu une balle de Mollo sur coup franc, seul au deuxième poteau il frappa fort et le gardien parisien repoussa encore. Les Foreziens poussaient et Paris levait largement le pied lors du début du second acte. Sur un coup franc de Cabaye, Motta oublia Guilavogui qui catapulta sa tête au-dessus.

À lire aussi

Erding, entré à la place de Tabanou, sollicita Sirigu en angle fermé. Paris semblait moins tranchant et devait remettre la main sur le match. Pour ce faire, Verratti entrait à la place de Cabaye, touché au dos, et Lucas fit aussi son entrée pour mette le feu et de la vitesse. Deux minutes plus tard, Verratti combinait avec Jallet avant de donner une merveille de passe au Français qui centra sur la tête de Lucas qui ne put cadrer.

Les 20 dernières minutes n'allaient pas donner grand chose. Les Verts tentaient des choses mais l'arrière-garde parisienne, emmenée par un Thiago Silva impeccable, contrôla la verve adverse, qui baissa d'intensité pour laisser Zlatan et Cavani offrir les derniers frissons. Le Suédois envoya un coup franc canon que Ruffier boxa, avant que l'Uruguayen ne reprenne un caviar de Maxwell à côté des buts. Le PSG a contrôlé ce match, alors que Saint-Étienne oublia hélas de jouer sa première période, et s'en sort avec les honneurs malgré cela.

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/