2 min de lecture Ligue des champions

PSG : "Les choses sérieuses vont commencer", annonce Laurent Blanc

RÉACTION - S'il a reconnu que "Paris n'a pas fait un grand match" contre le Bayer Leverkusen mercredi, l'entraîneur du PSG, qualifié pour les quarts de finale, ne se fixe pas de limite en Ligue des champions.

Laurent Blanc, entraîneur du Paris Saint-Germain
Laurent Blanc, entraîneur du Paris Saint-Germain Crédit : AFP/F.Fife
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Avec un onze de départ fortement remanié, notamment au milieu de terrain avec un trio Cabaye-Rabiot-Pastore à la place des habituels Matuidi, Verratti et Thiago Motta, le Paris Saint-Germain s'est qualifié sans surprise ni angoisse pour les quarts de finale de la plus prestigieuse compétition de clubs en battant à nouveau le Bayer Leverkusen (2-1), trois semaines après le 4-0 de l'aller.

L'objectif fixé en début de saison, se hisser à nouveau dans le top 8 européen, est donc atteint. Mais tout n'a pas été simple pour les hommes de Laurent Blanc mercredi au Parc des Princes, bien moins à l'aise qu'avec leur équipe-type.

Paris n'a pas fait un grand match ce soir

Laurent Blanc, entraîneur du PSG
Partager la citation

Comment expliquer ce math "moyen" ? C'est la première question qui a été posée au coach en conférence de presse. "On peut le mettre sur le compte du manque d'expérience, a répondu le champion du monde 1998. Il y avait des jeunes joueurs et la Ligue des champions c'est un très, très haut niveau. On a gagné, mais la manière, ça a été dur. On avait pourtant bien préparé ce match, on est allés au vert comme on le fait d'habitude et on n'a rien changé à notre préparation. Mais on a fait un début de match médiocre, il faut le dire. Après leur but, on s'est un peu réveillés, mais Paris n'a pas fait un grand match ce soir. J'attendais un peu plus. Mais l'essentiel est acquis, la qualification et la victoire".

Le tirage au sort sera un moment important

Laurent Blanc, entraîneur du PSG
Partager la citation

Laurent Blanc n'a pas l'intention d'en rester là. "C'est une compétition qu'il faut poursuivre en s'en donnant les moyens, a-t-il assuré à l'issue de la rencontre (...) Les choses sérieuses vont commencer. On a une fin de saison qui peut devenir très excitante. On est d'abord heureux et satisfait mais il reste des choses à faire. On n'a rien gagné. On est en passe de faire une très bonne saison mais, au bout, ce sont les trophées qui comptent. Aller le plus loin possible, ça veut dire qu'on n'a pas de limites. Le tirage au sort sera un moment important. On va l'attendre. Il y a des équipes qui ont une légitimité en Ligue des champions que l'on n'a pas. Mais depuis l'année dernière, la considération pour Paris augmente". Rendez-vous le vendredi 21 mars à partir de 12h pour connaître l'identité du futur adversaire de ce PSG de plus en plus ambitieux.

>
Laurent Blanc, entraîneur du PSG : "L'adversaire idéal n'existe pas" Crédit Média : Jérôme Millagou | Durée : | Date :
>
PSG-Bayer Leverkusen : 2-1
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants