1. Accueil
  2. Sport
  3. Lavillenie : "J'ai envie d'aller plus haut"
1 min de lecture

Lavillenie : "J'ai envie d'aller plus haut"

RÉACTION - À sa descente d'avion, le nouveau recordman du monde du saut à la perche, Renaud Lavillenie, est revenu sur ses impressions au lendemain de l'exploit.

Renaud Lavillenie à sa descente d'avion, à Paris, le 16 février 2014
Renaud Lavillenie à sa descente d'avion, à Paris, le 16 février 2014
Crédit : AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

Une nuée de caméras et de journalistes attendait le nouveau détenteur du record du monde du saut à la perche, Renaud Lavillenie, à l'aéroport de Roissy, alors que le champion rentrait d'Ukraine où il avait réalisé son exceptionnelle performance. "Je ne sais pas ce qui m'arrive, j'ai du mal à réaliser, j'essaye de me dire que je ne suis pas dans un rêve", a déclaré Lavillenie, qui n'a pas dormi depuis sa performance de samedi.

Appuyé sur des béquilles, il est aussi revenu sur sa blessure, survenue alors qu'il tentait de battre son propre record avec une barre à 6m21. "Si c'était à refaire je le referai sans hésiter. Ce n'est pas dans mon tempérament d'arrêter", a-t-il expliqué.

J'ai envie d'aller plus haut

Renaud Lavillenie, recordman du monde de saut à la perche

D'ailleurs, Lavillenie s'est aussi risqué à comparer les deux émotions, celle de décrocher une médaille aux Jeux, et celle de battre un record du monde. "Des champions olympiques, il y en a plusieurs, alors qu'un recordman du monde, il n'y en a qu'un", a-t-il lancé, en comparant aussi le retentissement des deux événements : "Je ne suis pas sûr qu'au Jeux il y avait tant d'engouement".

Maintenant qu'il a battu cette barre devenue mythique, alors que tant de nombreux autres athlètes y ont laissé leurs espoirs, que lui reste-t-il ? "J'ai envie d'aller plus haut", lance-t-il sans hésitation. "Si je peux en faire un ou deux autres, ce serait super. Mais si ça se trouve, ça ne se reproduira jamais (...). Ce n'est pas fini, j'ai 27 ans, Bubka a fait son record à 31 ans", rappelle Lavillenie.

À lire aussi

À court terme, et après avoir soigné sa blessure, il vise les championnats d'Europe de Zurich, l'été prochain. "À long terme, l'objectif c'est d'aller chercher une deuxième médaille d'or à Rio", histoire de laisser Sergueï Bubka définitivement derrière lui, l'Ukrainien n'en ayant gagné qu'une seule, en 1988.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/