1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Supporters violents : "L'interdiction systématique n'est pas privilégiée" pour le patron de la DNLH
1 min de lecture

Supporters violents : "L'interdiction systématique n'est pas privilégiée" pour le patron de la DNLH

INVITÉ RTL - Thibaut Delaunay, le patron de la DNLH (Division nationale de la lutte contre le hooliganisme), revient sur les débordements récents des supporters de football.

Des supporters de Lens le 18 septembre 2021
Des supporters de Lens le 18 septembre 2021
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Thibaut Delaunay est l'invité de RTL ce vendredi 24 septembre 2021
03:09
Jean-Michel Rascol - édité par William Vuillez

Selon un récent sondage Odoxa-Keneo pour RTL, après les débordements récents, les Français ont majoritairement une mauvaise opinion des supporters de football. Seuls 35% des Français ont une bonne opinion des supporters de foot, un résultat en baisse de 10 points en 6 mois. 53% des personnes interrogées estiment que l'on n'est plus en sécurité dans un stade de football et il existe d'ailleurs une réticence marquée à s'y rendre désormais avec des enfants.

Alors comment lutter contre ce sentiment d'insécurité ? Invité sur RTL ce vendredi 24 septembre, Thibaut Delaunay patron de la DNLH (Division nationale de la lutte contre le hooliganisme), estime que "l'idée est d'intervenir sur des identifications et interpellations individuelles de manière à sanctionner les délinquants qui se trouvent dans les tribunes et faire de la pédagogie. L'interdiction systématique n'est pas encore privilégiée".

"Il n'y a pas à chercher la responsabilité des uns et des autres. C'est la responsabilité de l'ensemble du dispositif", dit-il. Selon lui, "la crise de la Covid-19 a entrainé une espèce de renouvellement des effectifs dans les sociétés de sécurité privée, ce qui peut aussi en partie expliquer ces situations puisqu'il y a une forme d'inexpérience vis-à-vis de ces publics difficiles parfois".

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/