1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Stéphane Bern accepte le défi lancé par Didier Deschamps : assister à France-Islande torse nu
1 min de lecture

Stéphane Bern accepte le défi lancé par Didier Deschamps : assister à France-Islande torse nu

VIDÉO - Dans "À La Bonne Heure !", le sélectionneur de l'équipe de France de football et nouveau parrain de l'opération Pièces Jaunes 2019 a lancé un défi à Stéphane Bern. Venir encourager les Bleus face à l'Islande le 25 mars prochain, torse nu.

Didier Deschamps dans "À La Bonne Heure !" sur RTL
Didier Deschamps dans "À La Bonne Heure !" sur RTL
Crédit : Kervin Portelli
Stéphane Bern accepte le défi lancé par Didier Deschamps : assister à France-Islande torse nu
00:01:26
Opération Pièces Jaunes 2019 : "C'est un honneur d'être le parrain", confie Didier Deschamps
00:02:55
Didier Deschamps, parrain de l'Opération Pièces Jaunes 2019
00:01:27
La VDB du 11 janvier 2019 avec Régis Mailhot
00:04:10
L'intégrale : Didier Deschamps et Anne Barrère
00:54:44
A La Une : Le Web de Cyprien Cini
00:03:21
Le vrai ou faux de Didier Dechamps
00:06:05
Feuilleton VDB, La Vie De Bern - Régis Mailhot
00:05:04
Focus patrimonial
00:04:28
La question de fin de Didier Deschamps
00:03:26
Pop Quiz de Patrice Carmouze
00:06:27
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Pari accepté, relevé. Invité exceptionnel de l'émission À la bonne heure, vendredi 11 janvier, Didier Deschamps a lancé un défi à Stéphane Bern : venir assister au match France-Islande du lundi 25 mars "torse nu dans le kopp" - "ça va faire le buzz".

Réponse de l'animateur au sélectionneur des Bleus : "Cher Didier Deschamps, chiche, je relève le pari. Oui, je serai au Stade de France".

Plus sérieusement, l'homme qui a mené l'équipe de France de football à un deuxième sacre mondial l'été dernier en Russie explique au cours de cette émission son engagement auprès de l'opération Pièces Jaunes. Pourquoi a-t-il accepté de devenir parrain pour cette campagne menée chaque année depuis 1990 ? Deschamps ne le cache pas, c'est à la fois pour Bernadette Chirac et pour la cause de l'enfance.

Un honneur et une fierté pour moi

Didier Deschamps

Concernant celle qu'il appelle "madame Bernadette Chirac", le sélectionneur rappelle qu'il a eu l'occasion de la connaître "en 1998 lorsque son mari était président de la République. C'est une femme pour qui j'ai le plus grand respect, une femme de cœur, qui a fait beaucoup qui continue à faire beaucoup pour aider les gens qui en ont besoin (...) Être le parrain (de l'opération Pièces Jaunes), c'est un grand plaisir, c'est un honneur et une fierté pour moi".

À lire aussi

"Je suis papa, j'ai un garçon qui est en pleine santé, poursuit Didier Deschamps. Si ma notoriété, entre guillemets, peut aider, favoriser, à ce que les dons soient plus importants pour pouvoir améliorer le quotidien de ces enfants... Avoir un enfant qui a le sourire, il n'y a rien de plus beau".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/