3 min de lecture Équipe de France de football

VIDÉO - Didier Deschamps sur RTL : "Encore de belles choses à faire avec cette équipe"

DOCUMENT RTL - Sacre en Russie, retrouvailles, avenir, personnalité, accusation de racisme... Le sélectionneur de l'équipe de France s'est confié, en vidéo, au micro de Marc-Olivier Fogiel, mardi 4 septembre.

Marc-Olivier Fogiel L'Entretien du jour Marc-Olivier Fogiel
>
Didier Deschamps en interview sur RTL Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Octave Odola

L'heure de la rentrée a sonné pour les champions du monde. Un peu plus d'un mois et demi après son triomphe en finale du Mondial à Moscou face à la Croatie en finale, l'équipe de France masculine de football retrouve le terrain jeudi 6 septembre en Allemagne. Au programme, un match officiel dans le cadre de la nouvelle Ligue des nations de l'UEFA. Trois jours plus tard, il y aura un France - Pays-Bas au Stade de France de Saint-Denis.

À deux jours du premier match post-Coupe du Monde, Didier Deschamps s'est livré durant une vingtaine de minutes au micro de Marc-Olivier Fogiel, à Clairefontaine, où se sont retrouvés les Bleus lundi 3 septembre.

"Ils sont tous heureux, on est tous heureux, staff et joueurs, de se retrouver, n'a pas caché le sélectionneur (...) C'est plutôt très agréable après avoir connu ce succès là. Mais ils ont repris dans leurs clubs, plus ou moins à des dates différentes. Il y a de nouveaux objectifs, avec l'équipe de France aussi, avec ce gros match qui nous attend dès jeudi".

À lire aussi
Hugo Lloris (à gauche) à Londres le 12 septembre 2018 justice
Hugo Lloris condamné à une suspension de permis de 20 mois et à 50.000 livres d'amende

Je suis très cool

Didier Deschamps
Partager la citation

Et le coach, comment va-t-il ? "Il va bien, très bien", répond du tac-au-tac l'homme de 49 ans. Le succès suprême en tant que sélectionneur, 20 ans, après celui en tant que joueur, l'a-t-il changé ? Après un rire, "DD" assure que "non, je n'ai pas changé. Après, j'évolue. C'est un moment de grand bonheur pour nous tous".

"Je suis très cool, poursuit le natif de Bayonne à propos de son caractère. On a des images de moi quand je suis en conférence de presse, c'est quelque chose de bien formaté. Je suis tranquille, j'aime bien la vie, j'aime bien plaisanter". Il précise en profiter essentiellement avec sa famille, avec ses proches et ajoute : "Je suis plutôt un bon vivant, j'aime bien rigoler. Mais là, je suis un peu sélectionneur, je n'ai pas un nez rouge, je ne suis pas là pour faire rire même si je peux utiliser l'humour". 

Il y avait une forme de protection

Didier Deschamps
Partager la citation

Didier Deschamps consent tout de même qu'il était "juste certainement un peu plus démonstratif" après la victoire finale. "Après, c'est pas que je me retenais mais il y avait une forme de protection aussi parce qu'il y a une image publique. Ça en fait partie (du métier, ndlr). C'est comme les joueurs : il y a la fierté d'être là mais il y a aussi des devoirs parce que c'est ce maillot bleu-blanc-rouge qui est au dessus de tout, on représente sa nation".

Une fois le sacre acquis, a-t-il pensé à passer à autre chose ? Ministre, ça aurait pu être possible ? Réponse directe : "Non non, je n'ai pas d'ambition politique (...) Je pense avant tout à l'équipe de France. À partir du moment où je m'y sens très bien, j'ai une confiance totale avec mon président, tout fonctionne, et puis parce que j'estime qu'il y a encore de belles choses à faire avec cette équipe de France et ce groupe de joueurs".

Je n'oublierai jamais

Didier Deschamps à propos des accusations de racisme
Partager la citation

Sujet plus douloureux abordé ensuite, les accusations de racisme développées par certains pour justifier l'absence de Karim Benzema, jusqu'à des tags sur sa maison en Bretagne. "Je n'oublierai jamais, lâche l'ancien capitaine des Bleus. Ça, ce n'est pas mon rôle de sélectionneur. Moi je fais des choix par rapport à des critères bien définis mais pas ceux-là. Et qu'on puisse tenir des discours qui amènent aux conséquences que je ai eu dans ma vie privée, c'est inconcevable. Je ne peux pas me battre là dessus. C'est passé. Ça a été violent pour moi, mais pour les gens autour de moi c'est d'une violence inacceptable".

Didier Deschamps termine bien sûr sur une note plus positive, sur ce deuxième titre de champion du monde qu'il "n'échangerait contre rien au monde". Auparavant, il se livre un peu plus sur les personnes qui ont compté et comptent dans sa vie, sur son éducation, ses racines, ses valeurs, et son "bonheur de connaître le succès et de pouvoir le partager".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Didier Deschamps Ligue des Nations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794657765
VIDÉO - Didier Deschamps sur RTL : "Encore de belles choses à faire avec cette équipe"
VIDÉO - Didier Deschamps sur RTL : "Encore de belles choses à faire avec cette équipe"
DOCUMENT RTL - Sacre en Russie, retrouvailles, avenir, personnalité, accusation de racisme... Le sélectionneur de l'équipe de France s'est confié, en vidéo, au micro de Marc-Olivier Fogiel, mardi 4 septembre.
https://www.rtl.fr/sport/football/didier-deschamps-sur-rtl-encore-de-belles-choses-a-faire-avec-cette-equipe-7794657765
2018-09-04 19:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/M-6H_7OlzL6H6gf4E3R_fw/330v220-2/online/image/2018/0904/7794659140_didier-deschamps-en-interview-sur-rtl-le-4-septembre-2018.jpg