1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : Sergio Ramos, vrai atout ou fausse bonne idée ?
2 min de lecture

PSG : Sergio Ramos, vrai atout ou fausse bonne idée ?

ÉCLAIRAGE - Officialisé ce jeudi avec le PSG, Sergio Ramos est un véritable pari. À 35 ans, l'ex-madrilène sort d'une saison difficile, et devra montrer que son recrutement n'est pas une nouvelle erreur de casting.

Sergio Ramos lors d'un match de Ligue des champions avec le Real Madrid en 2021
Sergio Ramos lors d'un match de Ligue des champions avec le Real Madrid en 2021
Crédit : PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
Antoine Bchini & AFP

Jeudi 8 juillet, le PSG a officialisé l'arrivée du défenseur central espagnol Sergio Ramos. Libre de tout contrat après sa non-prolongation au Real Madrid, l'ancien capitaine de la sélection espagnole est, du moins sur le papier, le plus gros coup du PSG sur le mercato de ces dernières années.

Recordman de sélections avec son pays (180 capes), Sergio Ramos se présente comme un taulier de la défense. Deux fois élu meilleur défenseur de l'année par l'UEFA en 2017 et 2018, l'ex-merengue se démarque par son statut de défenseur-buteur. Désigné pour tirer les pénaltys au Real ces dernières saisons, Sergio Ramos est aussi doté d'un excellent jeu de tête, lui permettant de créer la différence du haut de son 1m84.

Meneur d'hommes et défenseur rugueux, le vétéran de 35 ans semble être une recrue de choix pour le PSG dont les errements défensifs ont couté cher lors de la saison précédente. Au cœur d'une défense à trois avec Presnel Kimpembé et Marquinhos, l'ancien madrilène pourrait trouver chaussure à son pied.

Sergio Ramos possède un palmarès qui parle de lui-même. Double champion d'Europe (2008 et 2012) et champion du monde (2010) avec l'Espagne, il a remporté quatre Ligue des champions avec le Real, cinq Liga et trois Supercoupes d'Europe notamment.

Des doutes sur le physique

À lire aussi

La légende espagnole n'est plus toute jeune. A 35 ans, l'enchaînement des matchs se fait plus dur. Surtout que le défenseur sort d'une saison très moyenne. Avec seulement 15 matchs de championnat, délaissé au profit d'une charnière composée d'Eder Militao et Raphaël Varane à cause de diverses blessures et problèmes physiques.

Cette fragilité pose question notamment sur la rotation et la place de titulaire de Ramos, qui serait vraisemblablement la colonne vertébrale d'une défense à trois.

Des paris souvent perdants

Le PSG a souvent tenté d'encadrer son effectif avec des grands joueurs d'expériences, pour assez peu de résultats probants. Derniers exemples en date, Dani Alvès et Gianluigi Buffon, tous deux arrivés de la Juventus. Le premier, latéral Brésilien, n'avait jamais réussi à retrouver le niveau qu'il avait chez les Bianconeri. Il avait même couté la qualification du PSG contre le Real Madrid en 8es de finale de Ligue des Champions.

Pour le gardien de but italien, la saison au PSG a été plus que pénible. Loin de son niveau normal, la légende de la Nazionale Gianluigi Buffon a commis plusieurs erreurs, et avait précipité l'élimination des Parisiens contre Manchester United, toujours en 8es de finale de Ligue des Champions, le pire résultat du club sous l'ère QSI.

En recrutant Sergio Ramos, le PSG reste dans une politique de l'expérience qui pour le moment a obtenu des résultats assez mitigés. Cette fois-ci au milieu d'un mercato XXL, taillé pour gagner, les supporters peuvent espérer une meilleure issue pour ce nouveau pari.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/