2 min de lecture Ligue des champions

PSG-Real : "Paris a un chéquier, mais pas de cerveau", lance Pascal Praud

INVITÉS RTL - Christian Ollivier et Pascal Praud reviennent sur l'échec du PSG à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Emery, joueurs, dirigeants... Ils pointent du doigt les responsables de cette débâcle.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
PSG-Real : "Le PSG a un chéquier, mais pas de cerveau", lance Pascal Praud Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi Journaliste RTL

Le PSG n'a pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions, battu par le Real de Madrid 2-1, mardi 6 mars. Le club parisien n'est donc pas encore un grand d'Europe. Toutefois, Christian Ollivier, chef du service des sports de RTL refuse d'attaquer le PSG.

"Ça va être trop facile de tirer sur une ambulance dans laquelle il y a déjà un mortEmery", lance-t-il. Et de se questionner : "L'entraîneur du Paris Saint-Germain évidemment ne sera pas là la saison prochaine, le sera-t-il pour terminer ce championnat avec un titre et deux coupes à remporter ?". Face aux journaux qui étrillent le club et le bashing sur les réseaux sociaux, Christian Ollivier appelle à la nuance.

De son côté, Pascal Praud comprend qu'un club puisse perdre, à condition qu'il ait tout donné sur le terrain. Ce qui n'a pas été le cas au Parc des princes hier soir. "Là, vous avez une équipe sans vie, sans âme, sans caractère (...) Évidemment que hier soir le Real était plus fort, mais que les joueurs se battent ! Qu'ils donnent l'impression de s'intéresser à ce qu'ils sont en train de faire. Là, ça a été une défaite collective, psychologique, morale, culturelle, politique... Tout ce que vous voulez. Rien que de l'ennui", estime le journaliste.

À lire aussi
Le PSG encaisse un but sur penalty à Naples le 6 novembre 2018 sondage
Football Leaks, ligue fermée, influence de l'UEFA : ce qu'en pensent les Français

Hier, le PSG a payé toutes ses factures

Pascal Praud
Partager la citation

Si Christian Ollivier estime que le manque de combativité des joueurs parisiens, illustré par un Javier Pastore mains sur les hanches seulement trois minutes après son entrée sur le terrain, est "choquante" et à mettre au discrédit d'Unaï Emery, Pascal Praud va plus loin. "Hier, le PSG a payé toutes ses factures", affirme-t-il, assurant que le PSG ne s'est jamais remis des départs d'Ancelotti et de Leonardo.

"Le PSG a multiplié les erreurs. Erreur de casting avec Unaï Emery : le costume était trop grand (...) Désormais se pose la question de Nasser Al-Khelaïfi. Le PSG a un chéquier, le PSG n'a pas de cerveau".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Unai Emery
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792446033
PSG-Real : "Paris a un chéquier, mais pas de cerveau", lance Pascal Praud
PSG-Real : "Paris a un chéquier, mais pas de cerveau", lance Pascal Praud
INVITÉS RTL - Christian Ollivier et Pascal Praud reviennent sur l'échec du PSG à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Emery, joueurs, dirigeants... Ils pointent du doigt les responsables de cette débâcle.
https://www.rtl.fr/sport/football/psg-real-paris-a-un-chequier-mais-pas-de-cerveau-lance-pascal-praud-7792446033
2018-03-07 10:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1ZJSlPbpewrdnop8nlR70A/330v220-2/online/image/2018/0307/7792528536_nasser-al-khelaifi-lors-de-psg-real-le-6-mars-2018.jpg