1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG-Real Madrid : pourquoi ce 0-0 n'est pas un mauvais résultat
3 min de lecture

PSG-Real Madrid : pourquoi ce 0-0 n'est pas un mauvais résultat

DÉCRYPTAGE - Si Paris n'a pas marqué et ne s'est pas imposé mercredi 21 octobre au Parc des princes, il a su contenir Cristiano Ronaldo et ses partenaires.

Cristiano Ronaldo à la lutte avec Thiago Motta mercredi 21 octobre 2015
Cristiano Ronaldo à la lutte avec Thiago Motta mercredi 21 octobre 2015
Crédit : AFP/M.Medina
Gregory Fortune
Gregory Fortune

"Des limites en lumière", pour L'Équipe, "On attendait tellement mieux", pour Le Parisien, "Le PSG n'est pas parvenu à convaincre", pour BFM. À la lecture des titres de la plupart des médias français, jeudi 22 octobre au matin, ceux qui n'ont pas vu ce PSG-Real Madrid la veille au soir pouvaient imaginer que le club de la capitale s'est incliné sur sa pelouse du Parc des Princes et qu'il n'a pas tenu la comparaison avec le club de Cristiano Ronaldo, dix fois titré en Ligue des champions.

C'est pourtant sur un score de parité (0-0) que la rencontre s'est achevée. Un résultat qui laisse les deux équipes à égalité en tête du groupe A avec sept points, quatre de plus que le troisième, Malmö, à mi-parcours. Un résultat finalement pas si négatif pour Paris, qui conserve toutes ses chances de terminer à la première place, souvent déterminante en vue des 8es de finale, le 8 décembre prochain.

Le Real muselé

Certes, le triple champion de France en titre n'a pas marqué, une première en Ligue des champions depuis 18 matches, malgré la présence d'entrée de jeu de son trio Ibrahimovic-Cavani-Di Maria. Il n'a pas non plus réussi un coup face à l'un des géants d'Europe (dix sacres en Ligue des champions, le record) ni pris un avantage mathématique et psychologique sur un Real privé de Karim Benzema, Gareth Bale ou encore James Rodriguez.

Ceux qui regarderont le verre à moitié plein retiendront, eux, que Paris a simplement buté sur la meilleure défense continentale du moment (deux buts encaissés en dix rencontres avant sa venue au Parc des Princes). Le Real n'a, lui non plus, pas trouvé la faille, ce qu'il avait fait au moins une fois lors de chacun de ses 40 derniers matches de phase de poules de Ligue des champions, compétition dans laquelle il restait sur 14 succès lors de ses 15 derniers matches (pour un nul). À défaut d'aligner ses meilleurs armes offensives, le club espagnol s'est révélé très expérimenté.

Trapp convaincant

À écouter aussi

Symbole de cette solidité défensive : Kevin Trapp. De retour d'une blessure à la cuisse droite, le gardien allemand de 25 ans recruté cet été s'est montré décisif à quatre reprises au moins en première période, sur deux têtes de Cristiano Ronaldo notamment. Bien positionné, il a vu le Portugais (67 buts en 65 matches de Ligue des champions) manquer le cadre à la 73e minute. Sa boulette face à Bordeaux semble reléguée aux oubliettes et l'Italien Salvatore Sirigu repoussé sur le banc des remplaçants pour longtemps.

Par ailleurs, le Brésilien Marquinhos a fait honneur à sa réputation de 12e titulaire potentiel en suppléant sans encombre son compatriote David Luiz, aux côtés de l'impeccable Thiago Silva en défense centrale. Le PSG a ainsi signé sa 10e "clean sheet" en 14 matches cette saison (seuls Bordeaux, Reims Nantes et Marseille ont trompé l'arrière-garde parisienne). Les amateurs de ballon rond le savent parfaitement : les plus grandes conquêtes se bâtissent d'abord sur une solidité défensive.

Fiche technique :

À Paris (Parc des Princes) : PSG et Real Madrid 0 à 0  
Spectateurs : 49.000 environ 
Temps : doux 
Pelouse : en bon état 
Arbitre : N. Rizzoli (ITA)  
Avertissements : 
PSG : Matuidi (9), Verratti (50), Aurier (87) 
Real Madrid : Ramos (60), Lucas (77), Cheryshev (86)  
Les équipes : 
PSG : Trapp - Aurier, Marquinhos, Thiago Silva (cap), Maxwell - Verratti (Lavezzi 80), Thiago Motta, Matuidi - Di Maria (Lucas 66), Ibrahimovic, Cavani (Pastore 66) 
Entraîneur : Laurent Blanc  
Real Madrid : Navas - Danilo, Ramos (cap), Varane, Marcelo - Lucas , Casimiro, Isco (Modric 69), Kroos, Rodriguez (Cheryshev 73) - Cristiano Ronaldo 
Entraîneur : Rafael Benitez  

La rédaction vous recommande

Le classement du groupe A :

Classement : Pts J G N P bp bc dif 
1. Real Madrid 7 3 2 1 0 6 0 6 
2. PSG 7 3 2 1 0 5 0 5 
3. Malmö FF 3 3 1 0 2 1 4 -3
4. Shakhtar Donetsk 0 2 0 0 3 0 8 -8  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/