1 min de lecture Racisme

PSG-OM : Alvaro a traité Neymar de "singe", selon deux expertises

La chaîne brésilienne TV Globo a fait analyser les images de l'altercation entre Alvaro Gonzalez et Neymar par des experts en lecture labiale. Ils confirment les accusations de Neymar, qui assure avoir été la cible d'une injure raciste.

Neymar et Alvaro Gonzalez lors du "Clasico" du 13 septembre 2020
Neymar et Alvaro Gonzalez lors du "Clasico" du 13 septembre 2020 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Avec ces nouveaux éléments, la polémique prend-elle fin ? Le dimanche 13 septembre, l'OM remporte son premier classique depuis 2011, en battant le PSG au Parc des Princes (1-0) au terme d'un match explosif qui verra cinq joueurs, trois Parisiens et deux Marseillais, être exclus en fin de match.

Parmi eux, l'attaque du PSG Neymar. Celui-ci reçoit un carton rouge après avoir infligé un coup à l'arrière de la tête du défenseur de l'OM Alvaro Gonzalez, mais assure immédiatement que le joueur espagnol avait auparavant proféré des insultes racistes à son encontre.

Alvaro Gonzalez, soutenu par son club et son entraîneur, nie les faits, mais deux analyses différentes d'experts en lecture labiale semblent lui donner tort. Trois spécialistes invités par la chaîne de télévision brésilienne Globo se sont penchés sur les images du diffuseur Téléfoot, et concluent que le défenseur a bien prononcé le mot "mono", qui se traduit par "singe".

Peu après, Le Parisien fait à son tour appel à un spécialiste, espagnol cette fois-ci. "Il n'y a aucun doute, le message est clair", a-t-il expliqué, concluant que Neymar s'est fait traiter de "singe de merde" par son adversaire. 

Alvaro risque 10 matchs de suspension

À lire aussi
Rico, Neymar, Kurzawa, Benedetto et Alvaro au Parc des Princes le 13 septembre 2020 Ligue 1 Uber Eats
PSG-OM : pourquoi Neymar et Alvaro n'ont finalement pas été sanctionnés

Au cours de la rencontre, Neymar a signalé auprès du corps arbitral avoir été visé par des insultes racistes, sans que cela ne soit suivi de conséquences. Le Brésilien a reçu deux matchs ferme de suspension plus un avec sursis pour son coup porté à son adversaire. 

Si la commission de discipline de la Ligue de football professionnel estime qu'Alvaro Gonzalez a bel et bien proféré des insultes racistes, le défenseur risque jusque 10 matchs de suspension.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Racisme PSG-OM Incidents PSG
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants