1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Nice : nouveaux incidents, Claude Puel violemment pris à partie
2 min de lecture

Nice : nouveaux incidents, Claude Puel violemment pris à partie

Comme cela avait déjà été le cas fin mars, l'entraînement de l'OGC Nice a été émaillé d'incidents par une trentaine de supporteurs et a dû être écourté après le jet de sept gros pétards sur et aux abords de la pelouse, jeudi 14 mai.

Des supporters de Nice en avril 2015
Des supporters de Nice en avril 2015
Crédit : AFP/V.Hache
Gregory Fortune & AFP

Entre quarante et cinquante "supporteurs" ont répondu à un appel de la Populaire Sud, la tribune la plus chaude de l'Allianz Riviera, sur les réseaux sociaux. Ils se sont rassemblés jeudi matin au camp d'entraînement des Niçois pour exprimer leur mécontentement après la gifle stéphanoise (défaite 5-0 dimanche dernier), laissant le club 15e de Ligue 1 à deux journées de la fin, avec cinq points d'avance sur la zone de relégation. 

Puel et son adjoint bousculé, Hassen a pris des coups

L'OGCN avait mobilisé un service d'ordre important et des policiers en nombre de la compagnie départementale d'intervention étaient également en poste. Il n'empêche, le capitaine Didier Digard a été ciblé verbalement en gagnant le terrain d'entraînement. À la sortie, après l'interruption de la séance à 10h50, l'entraîneur Claude Puel et son adjoint Guy Mengual ont été sérieusement bousculés. 

Le jeune gardien formé au club Mouez Hassen a pris des coups en voulant les dégager de la nasse. Le défenseur Kevin Gomis, en soins pour une déchirure à la cuisse, a également attiré la colère des supporteurs lorsqu'il a quitté son véhicule pour leur demander des explications. 

On évolue dans un environnement particulier, mais comme on ne peut pas avoir de prise dessus...

Claude Puel, entraîneur de Nice

Claude Puel n'a pas souhaité commenter, lors du point presse, ce nouvel incident. "Je m'interdis toute pensée ne portant pas sur nos matches devant Lens et Toulouse et le maintien à assurer", a juste livré le technicien azuréen qui a cependant ajouté : "On évolue dans un environnement particulier, mais comme on ne peut pas avoir de prise dessus... Est-ce propice pour le foot ? C'est autre chose". 

À lire aussi

C'est la seconde fois de la saison que l'entraînement des pros niçois est sérieusement perturbé, avant une victoire surprise à Lyon lors de la 30e journée. Ils avaient également eu droit à deux autres "visites" de supporteurs mécontents, l'été dernier après une série de lourdes défaites en matches de préparation, puis fin décembre à leur retour nocturne d'Amiens où ils avaient été battus par Lens. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/