1 min de lecture Diego Maradona

Mort de Maradona : "C'est un grand affectif", dépeint Didier Roustan

INVITÉ RTL - Le journaliste sportif Didier Roustan évoque ses souvenirs de Diego Maradona, décédé mercredi. "Quelqu'un de très simple, très gentil".

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Mort de Maradona : "C'est un grand affectif", dépeint Didider Roustan Crédit Image : JORGE DURAN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Nicolas Barreiro

Le monde du football poursuit son deuil ce jeudi 26 novembre, au lendemain du décès de Diego Maradona. La légende du football s'est éteinte à l'âge de 60 ans, d'une crise cardiaque, à Buenos Aires. 

"C'est un joueur hors-normes qui a été touché par la grâce", décrit Didier Roustan, journaliste sportif. "Pendant cinq ans, on était régulièrement en contact, (…) je rentrais dans son cercle intime. Il était un peu farfelu, un peu fou, (…) c'était quelqu'un de très simple, très gentil, toujours révolté par toute forme d'injustice, engagé, ne reniant pas ses origines, avec de belles valeurs, quelqu'un de vrai".

"Il m'a invité plusieurs fois à diner chez lui. (…) La première fois que j'y suis allé, je savais qu'il y avait ses parents, j'ai fait un effort j'ai mis une cravate et une veste. Je sonne, il était en claquettes, en short et en débardeur", raconte Didier Roustan. "C'est comme si vous étiez avec des copains à la fin d'un match. C'était naturel mais toujours avec beaucoup de tendresse, beaucoup d'affection. C'est un grand affectif Maradona", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diego Maradona Décès Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants