1 min de lecture LFP

Michel Denisot bientôt président de la Ligue de Football Professionnel ?

L'ancien président du PSG et de Châteauroux serait intéressé par l'idée de prendre la tête du football professionnel français.

Michel Denisot est pressenti pour prendre la présidence de la LFP
Michel Denisot est pressenti pour prendre la présidence de la LFP Crédit : Stephane Allaman/SIPA
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Michel Denisot va-t-il revenir dans le monde du football ? Son arrivée à la tête de la Ligue de Football Professionnel, instance dirigeante de la Ligue 1 et de la Ligue 2, serait plus que jamais dans les tuyaux. 

Le Parisien rapportait, le mardi 28 juillet, qu'une présidence Denisot était souhaitée par plusieurs personnalités du football français, dont Noël Le Graët, président de la FFF, et l'influent président de l'En Avant Guingamp Bertrand Desplats. Il bénéficierait également d'un appui de l'UCPF, le syndicat de la Ligue 2 dirigé par le président de La Berrichonne de Châteauroux, où Michel Denisot a exercé comme président de 1989 à 1991 puis de 2002 à 2008.

Conforté par ces soutiens, celui qui a également été président du PSG dans les années 90 serait intéressé par le poste, explique RMC Sport. Disponible depuis son départ de la tête de la rédaction du magazine Vanity Fair, en mars 2020, il disposerait du temps nécessaire pour occuper ces fonctions et aurait même déjà pris rendez-vous avec certains présidents de clubs.

Nathalie Boy de la Tour a décidé de se retirer de la présidence de la LFP qu'elle occupait depuis 2016. L'élection devrait avoir lieu à l'automne 2020, mais certains poussent pour avancer le scrutin à septembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LFP Ligue 1 Uber Eats Ligue 2
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants