2 min de lecture AS Monaco

Martial, Kurzawa, Kondogbia... Comment l'AS Monaco a enflammé le mercato 2015 à sa manière

DÉCRYPTAGE - La vente d'Anthony Martial à Manchester United pour 80 millions d'euros a permis à l'AS Monaco de réaliser des plus-values et un bénéfice impressionnants sur ce mercato 2015.

Vadim Vasilyev et Dimitri Rybolovlev ont changé de politique pour l'AS monaco
Vadim Vasilyev et Dimitri Rybolovlev ont changé de politique pour l'AS monaco Crédit : VALERY HACHE / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Vadim Vasilyev et Dimitri Rybolovlev peuvent avoir le sourire. Le Mercato de l'AS Monaco s'est conclu en fanfare avec la vente du jeune et prometteur Anthony Martial à Manchester United. Un transfert estimé à 50 millions d'euros auxquels il faut ajouter 30 millions de bonus.

Après les ventes de Geoffrey Kondogbia (37M€), Yannick Ferreira-Carasco (20M€), Aymen Abdennour (30M€), Layvin Kurzawa (25M€) et Anthony Martial (80M€), le club de la Principauté enregistre donc 192 millions d'euros de ventes sur ces cinq joueurs et même 216 millions d'euros si l'on comptabilise l'intégralité des départs parmi lesquels ceux de Lucas Ocampos et Nicolas Isimat-Mirin. Une somme symbole du nouveau virage de l'AS Monaco. S'il a un temps voulu concurrencer le Paris Saint-Germain, le club monégasque se pose aujourd'hui comme un tremplin vers les grands clubs. Et ce, dans une optique financière bien huilée.

À l'inverse, l'AS Monaco est resté calme du côté des arrivées. Les plus gros chèques signés étant pour les arrivées d'Ivan Cavaleiro (15M€, Benficao Lisbonne), Adama Traoré (14M€, Lille) et Rony Lopes (10M€, Manchester City). Au total, les Rouges et Blancs n'auront dépensé "que" 73 millions d'euros.

Monaco vs Paris : deux projets opposés

Cet impressionnant virage dans le projet de l'AS Monaco n'est cependant pas inconnu puisqu'il s'inspire clairement du Portugal et plus précisément du FC Porto. Et pour faire comme les Portugais, quoi de mieux que de faire appel à des Portugais ? Leonardo Jardim, inconnu à son arrivée à l'été 2014, a été débauché du Sporting Lisbonne. Mais la pièce centrale de ce projet est un autre lusitanien : Luis Campos. Le directeur sportif du club a su se lier au plus célèbre des agents sportifs du monde, Jorge Mendes (Cristiano Ronaldo, Falcao, Fabinho), pour mener à bien cette nouvelle politique.
Une politique à l'opposé de son concurrent premier, le Paris Saint-Germain. Le club de la capitale ne cesse de prendre du poids sur le marché des transferts avec cette année, le feuilleton Angel Di Maria. Le joueur argentin a été arraché à Manchester United pour 63 millions d'euros et a rejoint les rangs parisiens après Kevin Trapp (10M€), Benjamin Stambouli (14M€) et Layvin Kurzawa (25M€)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
AS Monaco Ligue 1 Conforama Mercato
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants