1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Manchester : le Français Benjamin Mendy placé en détention provisoire
1 min de lecture

Manchester : le Français Benjamin Mendy placé en détention provisoire

Accusé de quatre viols et d'une agression sexuelle, le Français Benjamin Mendy a été placé en détention provisoire ce vendredi 27 août par la justice britannique.

Benjamin Mendy le 22 avril 2018.
Benjamin Mendy le 22 avril 2018.
Crédit : Paul ELLIS / AFP
Marie Gingault & AFP

Benjamin Mendy a été accusé de viols et agression sexuelle jeudi 26 août par la police anglaise. Le défenseur international français de 27 ans a été placé en détention provisoire ce vendredi, sur décision de la justice britannique.

Le vainqueur de la Coupe du monde 2018 avec l'Équipe de France est accusé d'avoir commis quatre viols et une agression sexuelle par trois personnes, dont une mineure. Les faits se seraient déroulés entre octobre 2020 et août 2021. Le footballeur est accusé d'avoir commis l'un de ces viols en août 2021, tandis qu'il était en liberté conditionnelle. 

Trois des viols présumés se seraient produits en octobre 2020 et le dernier ce mois-ci. Tous auraient eu lieu à son domicile de Prestbury, dans le Cheshire. Le défenseur est également accusé d'agression sexuelle sur une femme au début du mois de janvier 2021, également à son domicile anglais.

Suspendu par Manchester City

Suite à ces accusations, son club de Manchester City, où il évolue depuis 2017 a décidé de suspendre le joueur. "Manchester City peut confirmer qu'après sa mise en accusation par la police ce jour, Benjamin Mendy a été suspendu pour la durée de l'enquête", ont écrit les Citizens dans un communiqué.

À lire aussi

Vêtu d'un pantalon de survêtement noir et d'un sweat à capuche rouge, l'international français a comparu devant un tribunal de Chester au nord-ouest de l'Angleterre. Le juge a décidé de son placement en détention provisoire. Benjamin Mendy n'a pris la parole que pour confirmer son nom, son adresse et sa date de naissance. Le footballeur sera deux semaines en détention, avant une nouvelle comparution le 10 septembre devant le tribunal de Chester.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/