2 min de lecture Ligue des champions

Ligue des champions : le Real en fâcheuse posture, peu de marge pour le Barça et le Bayern

ÉCLAIRAGE - Les trois ogres annoncés de la compétition ne sont pas du tout certains de voir le dernier carré. Comme le PSG.

Cristiano Ronaldo et les Madrilènes se sont pris les pieds dans le tapis à Wolfsburg
Cristiano Ronaldo et les Madrilènes se sont pris les pieds dans le tapis à Wolfsburg Crédit : Osnapix/PIXATHLON/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Cela ne se vérifie pas toujours mais c'est ce qui explique en partie le succès populaire du football : qu'importe les moyens financiers, les joueurs ou le standing, les surprises sont toujours possibles. Des quatre quarts de finale de Ligue des champions disputés mardi 5 et mercredi 6 avril, un seul s'est conclu avec deux buts d'écart. Et pas en faveur du club attendu. Wolfsburg, 8e du championnat allemand, s'est payé le luxe de battre le Real Madrid 2-0, en marquant deux fois dans les 25 premières minutes.

Novice à ce stade de la compétition, le VFL de Draxler, Schürrle, Guilavogui et Dante se présentera donc à Santiago Bernabeu mardi 12 avril avec 81% de chances de se qualifier. S'il marque un but, les hommes de Zinédine Zidane seront dans l'obligation d'en marquer quatre. Avec Bordeaux, un soir de mars 1996, le futur Ballon d'Or et champion du monde avait réussi l'exploit dans une situation similaire. Battus 2-0 à l'aller par le Milan AC, les Girondins avaient gagné 3-0 à Chaban-Delmas au retour.

19% de chances de passer pour le Real, c'est à peine un peu moins que le PSG après son match nul (2-2) à domicile face à Manchester City (22%). Le tirage au sort semblait sur le papier plus favorable aux hommes de Laurent Blanc que les saisons passées, cette équipe 2015-2016 étant plus forte et expérimentée que ses devancières. Mais l'issue pourrait être la même : une élimination avant les demi-finales. Les occasions manquées de Zlatan Ibrahimovic, notamment, coûteraient alors très cher.

L'Atlético et Benfica ont le droit de rêver

Le FC Barcelone et le Bayern Munich affichent, eux, un pourcentage supérieur à 50% (respectivement 51 et 59). Mais leur marge de manœuvre est faible après leur victoire par un but d'écart sur leur pelouse face à l'Atlético Madrid (2-1) et au Benfica Lisbonne (1-0). Les Bavarois, donnés archi-favoris face aux Portugais, ont marqué dès la 2e minute avant de s'éteindre. L'exclusion du buteur Fernando Torres a bien aidé les Catalans à passer devant en seconde période.

À lire aussi
Gianluca Zambrotta lors d'un tirage au sort le 18 mars 2016 à Nyon Ligue des champions
Ligue des champions : les pires et les meilleurs tirages pour le PSG, l'OM et Rennes

Le Barça peut désormais voir le verre à moitié plein : il a remporté ces trois dernières rencontres au stade Vicente Calderon et ses sept derniers matches toutes compétitions confondues face à l'Atlético. Ou à moitié vide : en avril 2014, déjà en quart de finale de Ligue des champions, les hommes de Diego Simeone s'étaient imposés 1-0 après un nul 1-1 au Camp Nou. Le même score leur suffira. Quant au Bayern, il devra se méfier d'une équipe lisboète qui n'a perdu que trois fois à domicile cette saison. Une chose est sûre : ces quarts de finale retours s'annoncent palpitants.

Ligues des champions : résultats et programme des quarts de finale

Tous les matches à 20h45.

Mardi 5 avril : 
FC Barcelone - Atlético Madrid : 2-1
Bayern Munich - Benfica Lisbonne : 1-0

Mercredi 6 avril : 
PSG - Manchester City : 2-2
Wolfsburg - Real Madrid : 2-0

Mardi 12 avril :
Manchester City - PSG
Real Madrid - Wolfsburg

Mercredi 13 avril : 
Atlético Madrid - FC Barcelone
Benfica Lisbonne - Bayern Munich

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Real Madrid Bayern Munich
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants