1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue 1 : le record de buts va tomber au cours de la saison 2021-2022, explique Gazan
2 min de lecture

Ligue 1 : le record de buts va tomber au cours de la saison 2021-2022, explique Gazan

PRONOSTIC - Avec déjà 258 buts marqués en neuf journées de championnat, la Ligue 1 part sur des bases offensives très élevées. Tellement que pour Florian Gazan, cette saison est partie pour être celle des records de buts.

Le Marseillais Caleta-Car et le Lillois Yilmaz à Villeneuve-d'Ascq le 3 octobre 2021
Le Marseillais Caleta-Car et le Lillois Yilmaz à Villeneuve-d'Ascq le 3 octobre 2021
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Ligue 1 : la saison 2021-2022 sera celle de tous les records de buts, explique Gazan
02:50
Florian Gazan - édité par Gregory Fortune

Tous les samedis dans le journal de 7h de RTL, Florian Gazan se lance dans un pari foot avec humour, ironie, provocation, décalage mais toujours avec de l’information. Samedi 9 octobre, il l'annonce : le record de buts inscrits lors d'une saison de Ligue 1 va être battu au cours de cet exercice 2021-2022.

"Ce record de buts est de 1.334, lors de la saison 1946-1947. Il y avait alors eu une moyenne de 3,51 buts par match, une moyenne exceptionnelle pour une période particulière où le championnat était à peu près aussi équilibré qu’un menu best of au McDo. Et pourtant, on est en train de s’en rapprocher, mine de rien. On est même parti pour la saison la plus prolifique en buts depuis 50 ans". 

"Les chiffres sont là, poursuit le chroniqueur : on a la moyenne la plus élevée de buts par match depuis 10 ans avec 2,95. Il y a 10 ans, on était à 2,54. Mieux, depuis le début du championnat, on a joué 90 matchs pour 258 buts et seulement trois rencontres se sont terminées sur le score de 0-0. Si on tient la cadence, on bouclera l’exercice avec 1.161 buts, soit 30,55 de moyenne par journée, battant le record qui remonte à 1973.

Pour la nouvelle génération de coachs, la meilleure défense c’est l’attaque

Florian gazan

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène, selon Florian Gazan. "La première, c’est que notre championnat a changé de logiciel. Avant, c’était un vieux PC sous Windows 95, qui mettait 90 minutes - le temps d’un match -, à démarrer. Et souvent, il ne démarrait pas du tout, ce qui arrangeait nos coachs français adorateurs des préceptes défensifs d’Aimé Jacquet". 

À écouter aussi

"Alors oui, on a été champions du monde en 1998 en partant du principe qu’on a plus de chance de gagner un match si on n'encaisse aucun but. Avouez que c’est aussi excitant qu’une photo d’Eric Zemmour en maillot de bain. Pour la nouvelle génération de coachs, la meilleure défense c’est l’attaque et mieux vaut un 3-3 qu’un 0-0". 

Du talent offensif partout et pas qu’au PSG

Florian gazan

"Et puis on a du talent offensif partout et pas qu’au PSG. Regardez le classement des buteurs de Ligue 1 : 1er Gaëtan Laborde (Rennes), 2e Jonathan David (Lille), 3e Mohamed Bayo (Clermont-Ferrand). Le premier Parisien, Kylian Mbappé, est seulement 8e, pour l’instant". 

"Enfin, mine de rien, le passage de trois remplacements possibles à cinq permet aux coachs d’avoir plus de joueurs frais sur le terrain, surtout en fin de match. Et ça se ressent : un but sur cinq cette saison est marqué dans le dernier quart d’heure". 

Si vous aimez Florian Gazan, découvrez son podcast "Ah Ouais ?"
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/