1 min de lecture Toulouse FC

Ligue 1 : Antoine Kombouaré viré de Toulouse après 10 défaites

Pour le remplacer, le président Olivier Sadran a désigné Denis Zanko, le directeur du centre de formation, arrivé en 2017.

Antoine Kombouaré le 10 novembre 2019 à Montpellier
Antoine Kombouaré le 10 novembre 2019 à Montpellier Crédit : Pascal GUYOT / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

C'était la défaite de trop. L'élimination par les amateurs de Saint-Pryvé/Saint-Hilaire, dixième défaite d'affilée, aura scellé le sort d'Antoine Kombouaré. Arrivé à la mi-octobre, il a été démis dimanche 5 janvier de ses fonctions d’entraîneur du Toulouse Football Club. 

Pour le remplacer, le président Olivier Sadran a désigné Denis Zanko, le directeur du centre de formation, arrivé en 2017 sous l'impulsion de Pascal Dupraz, à l'époque entraîneur du TFC et artisan d'une opération maintien réussie au printemps 2016 malgré 10 points de retard à 10 journées de la fin. Un exemple à rééditer.

Un communiqué laconique du club a officialisé en milieu de matinée le départ de Kombouaré et la prise de fonction de Zanko. Auparavant, le président Olivier Sadran, arrivé dans les vestiaires à 10h25, avait annoncé lui-même aux joueurs ces deux informations. A 10h35, le patron du club était reparti alors que le groupe partait, lui, en stage en Espagne pour préparer la venue de Brest.

Cette nomination risque de ne pas suffire pour enrayer la crise du club. Depuis plusieurs semaines, une frange des supporters réclament aussi la tête du président délégué Jean-François Soucasse. Samedi, ils ont contraint l'arbitre à stopper le match une dizaine de minutes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Toulouse FC Ligue 1 Uber Eats Antoine Kombouaré
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants