3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Ligue 1 : forces et faiblesses du PSG et de l'OL à quatre journées de la fin

DÉCRYPTAGE - Le leader du championnat et son dauphin vont se livrer un duel à distance pour l'obtention du titre de champion de France.

Nabil Fekir (OL) à la lutte avec Marquinhos (PSG) et Salvatore Sirigu (PSG)
Nabil Fekir (OL) à la lutte avec Marquinhos (PSG) et Salvatore Sirigu (PSG)
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Duel au sommet à quatre journées de la fin du championnat de France de football. Le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais se tiennent en trois points, à la veille d'un sprint final qui s'annonce passionnant. Redevenu leader au bénéfice d'une victoire (3-1) contre Metz, mardi 28 avril, le PSG ne peut pas se permettre de se relâcher, à l'instar de la saison précédente, où il avait acquis son titre à deux matchs de la fin du championnat.

Trois points d'avance pour le PSG

En remportant son match en retard, le PSG prend enfin quelques longueurs d'avance sur son rival pour le titre. Les hommes de Laurent Blanc sont d'ailleurs sur une excellente série de cinq victoires consécutives (3-1 contre Metz et Nice ; 6-1 contre Lille ; 3-2 contre Marseille et 3-1 contre Lorient).

Au cours de la même période, les Lyonnais n'ont engrangé que 10 points sur 15 possibles, les Gones laissant filer de précieux points contre Saint-Étienne (2-2) et Nice (1-2). Les Parisiens jouissent donc d'une petite avance et d'une dynamique que la double défaite contre le FC Barcelone n'a pas stoppé.

Paris ne joue plus la Ligue des champions

La déception de la double claque administrée par le Barça (1-3 ; 0-2) semble digérée et Paris peut désormais se concentrer sur ses derniers objectifs - le titre national et la Coupe de France - sans avoir besoin de garder des forces pour les joutes européennes.

À lire aussi
Karl Toko-Ekambi, passé notamment par le SCO d'Angers, évolue aujourd'hui à Villareal. Ligue 1 Conforama
Mercato : Toko-Ekambi en passe de signer à l'OL, Soumaré vers l'Angleterre ?

En termes d'efforts à fournir, Lyonnais et Parisiens sont au même niveau. Le PSG n'a aucun risque de voir la finale de la Coupe de France gêner sa fin de championnat. Elle se jouera une semaine après la dernière journée.

Pas de calendrier plus avantageux qu'un autre

L'OL et le PSG ne s'affronteront pas et seront confrontés à des équipes qui n'ont plus rien à jouer (Rennes pour Lyon ; Nantes et Guingamp pour Paris) et auront pour principaux adversaires des formations qui jouent pour leur maintien (Évian et Caen pour Lyon ; Reims pour Paris).

Restent deux adversaires qui peuvent s'avérer redoutables. Lyon doit affronter Bordeaux, qu'il a corrigé 5-0 lors du match aller. Les Girondins visent une qualification européenne et ont un affront à laver. Le PSG défiera, lui, MontpellierSi les hommes de Roland Courbis ne veulent surtout pas accrocher une place en Europa League, ils n'en demeurent pas moins difficiles à jouer. Septième meilleure équipe à domicile de la Ligue 1 avec le deuxième total de victoires, Montpellier aura probablement à cœur de l'emporter dans son stade de La Mosson face au double champion de France en titre.

Le mystère Zlatan Ibrahimovic

Suspendu lors des dernières rencontres de championnat, Zlatan Ibrahimovic est de nouveau disponible et pourra être aligné face à Nantes, dimanche prochain. Mais les critiques contre le troisième meilleur buteur de Ligue 1 (17 buts) se font de plus en plus pressantes. Moins décisif, la superstar du PSG n'est plus forcément considérée comme la solution à tous les problèmes du club de la capitale mais de plus en plus souvent comme l'un d'entre eux.

Hors du coup contre le FC Barcelone, le Suédois a globalement vécu une saison compliquée au cours de laquelle il aura été handicapé par une grosse blessure et le poids des années (il va vers ses 34 ans). Zlatan Ibrahimovic a également été au centre de quelques polémiques - insultes contre les arbitres et la France, expulsion contre Chelsea. Des événements qui ne vont généralement pas de pair avec de grosses performances.

Sur le plan comptable, l'international aux 103 sélections (54 buts) s'en sort bien avec 26 réalisations toutes compétitions confondues. Mais "Ibra" n'a scoré que deux fois en Ligue des champions et a marqué 40% de ses buts en Ligue 1 sur penalty.

Lacazette, Njie et Fekir en pleine forme

S'il est peu probable que l'attaquant parisien commence à douter de sa force, le trio offensif lyonnais n'a, lui, aucune raison de se remettre en questionAlexandre Lacazette, Clinton Njie et Nabil Fekir sont en pleine possession de leurs moyens et constituent le quatrième trio offensif le plus efficace d'Europe, derrière Ronaldo/Benzema/Rodriguez (Real Madrid), Robben/Muller/Lewandowski (Bayern Munich) et Messi/Neymar/Suarez (FC Barcelone), tous... demi-finalistes de la Ligue des champions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants