1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Les infos du 12h30 - Procès de Benjamin Mendy : le procureur révèle le détail des accusations
2 min de lecture

Les infos du 12h30 - Procès de Benjamin Mendy : le procureur révèle le détail des accusations

Les discussions pour le procès de Benjamin Mendy, accusé de viols et agression présumés de sept femmes, continuent ce mardi 16 août.

Le footballeur français et de Manchester City Benjamin Mendy arrive à la Cour d'assises de Chester, dans le nord-ouest de l'Angleterre, le 15 août 2022, pour son procès pour le viol et l'agression présumés de sept femmes.
Le footballeur français et de Manchester City Benjamin Mendy arrive à la Cour d'assises de Chester, dans le nord-ouest de l'Angleterre, le 15 août 2022, pour son procès pour le viol et l'agression présumés de sept femmes.
Crédit : PAUL ELLIS / AFP
Marie Billon - édité par Lison Bourgeois

Le procès du footballeur Benjamin Mendy continue à Chester dans l'ouest de l'Angleterre. Le Français doit répondre de 8 viols, d'une tentative de viol et d'une agression sexuelle. Ce lundi 15 août, l'accusation a exposé les faits en qualifiant le champion du monde de "prédateur". Le lendemain, ce mardi 16 août, c'est le procureur de la République qui a continué sa démonstration. 

La présentation à charge a continué ce matin. Mais l'audience est suspendue à cause d'un problème technique. Le procureur voulait montrer la vidéo du témoignage enregistré d'une victime présumée mais ça ne fonctionnait pas. Dans son exposé à charge, le procureur décrit comment, selon lui, le footballeur piégeait ses victimes. Avec l'aide de son co-accusé, il les emmenait chez lui dans son manoir reculé. Il les aurait aussi fait venir en les invitant à des fêtes autour de sa piscine privée. 

L'accusation ajoute qu'il confisquait leurs portables pour protéger sa vie privée. Mais elles se retrouvaient ensuite sans moyen pour appeler à l'aide. Elles étaient parfois isolées de leurs amis, parfois présentes ailleurs dans le manoir. D'autres auraient été trop saoules pour consentir ou bien se défendre, selon le procureur.

Il parle aussi d'une "panic room". Il s'agirait d'une pièce qui ne peut être ouverte que de l'intérieur et par une seule personne. Quand le procureur aurait terminé son exposé à charge, ce sera l'avocate de Benjamin Mendy la version de son client. Le footballeur a plaidé non coupable de chacun des six chefs d'accusation. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Fait divers - À Colmar, un homme soupçonné de meurtre est toujours en fuite. Ce dimanche 14 août, il a tiré sur un jeune afghan de 27 ans. Un jeune qui lui avait demandé de faire moins de bruit avec son scooter. 

Pouvoir d'achat - Alors que les parents doivent acheter les traditionnelles fournitures pour la rentrée, la facture devrait augmenter cette année de 4, 25 % par rapport à l'année dernière. Un chiffre révélé par une étude de Famille de France. 

International - En Hongrie, pour faire face à la flambée des prix du carburant, les prix sont plafonnés. Pas plus d'une euro 20 le litre. Mais cette ristourne ne s'applique pas aux étrangers, citoyens de l'Union européenne ou pas.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/