3 min de lecture Ligue des champions

Ligue des champions : le Real Madrid décroche un 11e sacre au bout du suspense

COMPTE-RENDU - Comme en 2014 à Lisbonne, le club de la capitale espagnole a dominé en finale son voisin de l'Atlético, cette fois aux tirs au but (5-3), à Milan. Pour Zinédine Zidane, c'est une première consécration en tant qu'entraîneur.

Les Madrilènes de Zinédine Zidane (en haut à droite) posent avec la "coupe aux grandes oreilles" samedi 28 mai sur la pelouse du stade Giuseppe-Meazza
Les Madrilènes de Zinédine Zidane (en haut à droite) posent avec la "coupe aux grandes oreilles" samedi 28 mai sur la pelouse du stade Giuseppe-Meazza Crédit : PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Forcément, le scénario fut différent. Mais l'issue est la même. Deux ans après la conquête de sa "decima", la dixième Ligue des champions de son histoire , le Real Madrid a décroché samedi 28 mai dans la nuit de Milan une 11e "coupe aux grandes oreilles", prenant un peu plus ses distances avec le Milan AC (7) au palmarès de l'épreuve. Adjoint de l'Italien Carlo Ancelotti à Lisbonne, Zinédine Zidane est cette fois en première ligne. Le Ballon d'Or 1998 entre un peu dans la légende en devenant le 7e membre du club des vainqueurs de la C1 en tant que joueur puis dans le costume d’entraîneur.

Moins de six mois après son arrivée sur le banc des Merengue, "Zizou" rejoint les Espagnols Miguel Munoz et Pep Guardiola, les Italiens Giovanni Trapattoni et Carlo Ancelotti et les Néerlandais Johan Cruyff et Frank Rijkaard. Il devient également le deuxième entraîneur français de l'histoire à remporter une Ligue des champions après Helenio Herrera, Argentin naturalisé français, qui avait soulevé le trophée avec l'Inter Milan en 1964.  

Griezmann rate le penalty de l'égalisation

Comme un symbole, c'est à Cristiano Ronaldo qu'il est revenu de transformer le tir au but de la victoire. Le Portugais, plutôt transparent jusque-là, n'a pas manqué la balle de match, après que le poteau de Kaylor Navas a repoussé la tentative du latéral droit de l'Atlético Juanfran. Auparavant, tous les tireurs avaient transformé leur essai, Antoine Griezmann compris. En tout début de seconde période (48e), l'international français avait vu sa frappe repoussée par la barre du portier costaricien du Real. Mais l'Atlético était quand même revenu dans le match grâce à l'ancien Monégasque Yannick Ferreira Carrasco (79e).

À lire aussi
Nabil Fekir a marqué le second but lyonnais lors du match opposant son équipe à Manchester City, le 19 septembre 2018 Ligue des champions
Manchester City-Lyon : "I recup the ball", l'anglais de Fekir amuse les internautes

Menés 1-0 depuis la 15e minute et un but de Sergio Ramos - sans doute en position de hors jeu - les hommes de Diego Simeone semblaient alors en position de force, d'autant que Zidane venait d'effectuer son 3e et dernier changement, et que "CR7" souffrait de crampes. Finalement, le choix du Français de sortir Toni Kroos (pour Isco 72e) puis Karim Benzema (pour Lucas Vasquez, 77e) après le remplacement forcé de Dani Carvajal, blessé (par Danilo, 52e), ne sera jamais critiqué. "Son" Real a encore triomphé face à l'Atlético de Diego Simeone, toujours en quête d'un premier sacre dans la plus prestigieuse des coupes européennes après trois finales perdues.

Cristiano Ronaldo a inscrit le but de la victoire dans la séance de tirs au but
Cristiano Ronaldo a inscrit le but de la victoire dans la séance de tirs au but Crédit : GERARD JULIEN / AFP

Fiche technique :

À Milan (Stadio Giuseppe Meazza): Real Madrid et Atletico Madrid 1 à 1 a.p. (1-0, 1-1, 1-1) 
Real Madrid vainqueur de sa 11e C1, aux tirs au but (5 à 3)  
Spectateurs : 75.000 environ 
Temps : chaud 
Pelouse : en bon état 
Éclairage : bon 
Arbitre : M. Clattenburg (ENG)  
Buts : 
Real Madrid : Ramos (15) 
Atlético de Madrid: Carrasco (79)  
Tirs au but réussis : 
Real Madrid : Lucas , Marcelo, Bale, Ramos, Cristiano Ronaldo 
Atlético de Madrid :  Griezmann, Gabi, Níguez  
Avertissements
Real Madrid : Carvajal (11), Navas (47), Casimiro (79), Ramos (90+3), Danilo (93), Pepe (111) 
Atlético de Madrid : Torres (61), Gabi (90+3)  
Les équipes
Real Madrid : Navas - Carvajal (Danilo 52), Pepe, Ramos (cap), Marcelo - Modric, Casimiro, Kroos (Isco 72) - Bale, Benzema (Lucas 77), Cristiano Ronaldo 
Entraîneur : Zinédine Zidane (FRA)  
Atlético de Madrid : Oblak - Juanfran, Savic, Godin, Filipe Luis (Hernández 109) - Níguez, Gabi (cap), A. Fernandez (Ferreira-Carrasco 46), Koke (Partey 116) - Torres, Griezmann 
Entraîneur : Diego Simeone (ARG)  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Real Madrid Atlético de Madrid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783421710
Ligue des champions : le Real Madrid décroche un 11e sacre au bout du suspense
Ligue des champions : le Real Madrid décroche un 11e sacre au bout du suspense
COMPTE-RENDU - Comme en 2014 à Lisbonne, le club de la capitale espagnole a dominé en finale son voisin de l'Atlético, cette fois aux tirs au but (5-3), à Milan. Pour Zinédine Zidane, c'est une première consécration en tant qu'entraîneur.
https://www.rtl.fr/sport/football/le-real-madrid-remporte-sa-11e-ligue-des-champions-en-battant-l-atletico-madrid-aux-tirs-aux-but-7783421710
2016-05-28 23:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UiHY_iD_f3LyZM5A8TJd0g/330v220-2/online/image/2016/0529/7783422096_le-real.jpg