1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Griezmann et Dembélé, accusés de racisme anti-asiatique, font leur mea culpa
2 min de lecture

Griezmann et Dembélé, accusés de racisme anti-asiatique, font leur mea culpa

Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann ont réagi ce lundi 5 juillet après avoir été accusés de racisme anti-asiatique à la suite de la diffusion d'une vidéo ancienne dans laquelle ils se moquent d'employés d'un hôtel au Japon.

Griezmann, Dembélé et Martial le 28 mars 2021 à Noursoultan
Griezmann, Dembélé et Martial le 28 mars 2021 à Noursoultan
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Cassandre Jeannin

Antoine Griezmann et Ousmane Dembelé ont répondu aux accusations de racisme dont il fait l'objet depuis quelques jours. Une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, datant probablement de 2019, montre les deux joueurs en train de se moquer de techniciens japonais. Au cœur d'une polémique depuis la diffusion de ces images, tous deux se sont défendus ce lundi 5 juillet. 

Selon plusieurs médias asiatiques, dont le journal hongkongais South China Morning Post, la séquence daterait de l’été 2019 lors d’une tournée de pré-saison du FC Barcelone au Japon pour la Rakuten Cup. L'extrait semble avoir été capté dans une chambre d'hôtel par Ousmane Dembélé lui-même via Snapchat et sur les images, on aperçoit à plusieurs reprises Antoine Griezmann.

Dans la vidéo, on entend la personne qui filme dire à propos des techniciens qui s'affairent autour d'un téléviseur : "toutes ces sales gueules", "oh put*** la langue" ou encore "vous êtes en avance ou vous n’êtes pas en avance dans votre pays ?".

Je ne visais aucune communauté

Ousmane Dembélé, le 5 juillet

Ce lundi 5 juillet, Ousmane Dembélé a réagi dans une story publiée sur son compte Instagram : "Ces derniers temps, une vidéo privée datant de 2019 circulait sur les réseaux sociaux. Il se trouve que la scène se passe au Japon. Elle aurait pu se dérouler n'importe où sur la planète, j'aurais utilisé les mêmes expressions. Je ne visais donc aucune communauté". Le champion du monde 2018 a poursuivi : "Cette vidéo est désormais publique. Je conçois donc qu'elle ait pu heurter les personnes présentes sur ces images. De ce fait, je leur présente mes plus sincères excuses." 

Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées

Antoine Griezmann, le 5 juillet
À lire aussi

Antoine Griezmann, lui aussi visé par les accusations de racisme anti-asiatique, a également réagi : "Je me suis toujours engagé contre toute forme de discrimination. Depuis quelques jours certaines personnes veulent me faire passer pour l’homme que je ne suis pas. Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées et je suis désolé si j’ai pu offenser mes amis japonais".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/