1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Euro 2022 féminin : pourquoi l'expression "football féminin" pose-t-elle problème ?
1 min de lecture

Euro 2022 féminin : pourquoi l'expression "football féminin" pose-t-elle problème ?

Alors que l'euro féminin a démarré ce mercredi 6 juillet avec le match d’ouverture Angleterre-Autriche, l'utilisation de la formule "football féminin" fait encore grincer des dents.

L'équipe de France féminine de football (ici au Mans le 12 avril 2022)
L'équipe de France féminine de football (ici au Mans le 12 avril 2022)
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Lison Bourgeois & Arièle Bonte

C'est une expression qui n'a pas toujours existé. Depuis l'ouverture des compétitions féminines du ballon rond, le fameux football "féminin" est sur toutes les lèvres. Pourtant, de nombreuses joueuses soutiennent que la discipline de "football féminin" n'existe pas, et que l'expression n'a donc pas lieu d'être. Pour la linguiste Alpheratz, le "football" sans adjectif devient alors le sport "universel". La version dite "féminine" est un alors "sous-sport".

La linguiste expliquait à RTL en 2019 que cette expression traduit l'idée que le football est celui joué par des hommes. Que "le football féminin" est alors une forme d'exception. Selon Alpheratz, l'expression "football féminin" un exemple de la hiérarchie qui se retrouve dans la langue française entre les deux genres. Le genre masculin est alors celui qui est "universel et générique".

Dans une vidéo publiée par Brut en 2019, l'ancienne joueuse professionnelle Mélissa Plaza soutenait que le sport est le même qu'il soit pratiqué par des hommes comme par des femmes. "C'est exactement les mêmes règles, la même taille de ballon, la même taille de terrain, la même taille de buts. Le même nombre de minutes jouées par match et surtout, la même passion", explique l'ancienne joueuse, titulaire d'un doctorat en psychologie du sport.

On ne parle pas que du langage, c'est le sommet de l’iceberg

Alpheratz, linguiste à La Sorbonne.

Si l'euro féminin a débuté ce mercredi 6 juillet par un match d’ouverture Angleterre-Autriche, l'expression de "football féminin" fait encore beaucoup polémique. "On ne parle pas que du langage, c'est le sommet de l’iceberg", analyse Alpheratz. 

À écouter aussi

"Quand on remet en cause des pratiques langagières, comme celle de qualifier un sport qui n'a pas besoin d'être qualifié, on remet en cause des pratiques sociales et un point de vue exclusivement masculin sur le monde", soutient la linguiste. Si le football féminin ne s'appuie sur aucune différence biologique, la linguiste assure qu'il s'agit avant tout d'une différence sociale car la pratique ne se réfère pas aux mêmes idéologies. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.