3 min de lecture Compétition

Euro 2016 : les Bleus confrontés à un calendrier "complètement absurde" selon Robert Duverne

INVITÉ RTL - L'ancien préparateur physique des Bleus se dit confiant, malgré une grille de matchs laissant peu de répit à l'équipe de France entre la demi-finale et l'épilogue de la compétition.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Euro 2016 : les Bleus confrontés à un calendrier "complètement absurde" selon Robert Duverne Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et La rédaction numérique de RTL

"On a réussi à gagner ce match sans avoir à s'employer autant que je le pensais et ça, c'est déjà une très bonne nouvelle". Lorsqu'il emploie le "on", Robert Duverne parle pour les Bleus. Ancien préparateur physique de l'équipe de France, il donne son avis sur ce qu'il estime être bon pour eux, à quarante-huit heures de la finale qui les opposera au Portugal dimanche 10 juillet à 21 heures.

Robert Duverne évoque deux paramètres pouvant influer, positivement ou négativement, sur la performance française à venir dimanche soir. "Le premier paramètre est celui du match d'hier : ils ont bien géré leur match, réussi à exploiter les temps forts et, justement, à s'épargner un peu physiquement. Car les six premières minutes qu'ils nous ont offertes (lors de la demi-finale contre l'Allemagne, ndlr) étaient exceptionnelles. S'il avait fallu jouer les 90 minutes sur le rythme des 6 premières, là, oui, j'aurais été pessimiste". 

Le Portugal dormait hier au moment où nous faisions les conférences de presse et ils récupéraient aujourd'hui, au moment où nous voyagions.

Robert Duverne
Partager la citation

Mais le deuxième paramètre retenu par Robert Duverne s'avère moins encourageant. Celui-ci déplore un calendrier "complètement absurde avec uniquement deux jours entre les deux matchs". "Je ne comprends pas du tout qu'il puisse y avoir un match le jeudi pour une finale le dimanche", s'agace-t-il. Sur ce point, l'équipe portugaise, qui a joué sa demi-finale un jour avant celle des Bleus, bénéficie d'un atout. "Le Portugal dormait hier au moment où nous, nous faisions les conférences de presse et ils récupéraient aujourd'hui, au moment où nous voyagions (de Marseille à Clairfontaine, ndlr). Ça me paraît un peu juste."

Sommeil, décrassage, cryogénisation

Au début de la compétition, les Portugais ont eu une fréquence de match beaucoup plus rapprochée que celle des Bleus. Mais "cela les pénalise sur l'ensemble de la compétition, sur des blessures, la sollicitation des organismes, mais pas sur la préparation du match, assure Robert Duverne. Les Portugais ont eu beaucoup de jours entre le quart de finale et la demi-finale, et les organismes récupèrent de la charge totale de la compétition". Dommage pour la France.

Il y aurait eu besoin d'un jour de travail, de séance, de vitesse, de rythme et ce jour-là, on ne l'aura pas, alors que les Portugais l'auront.

Robert Duverne
Partager la citation
À lire aussi
Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Face au bref moment de récupération qui leur est octroyé, les Bleus doivent optimiser leur temps. "Le lendemain, il est toujours mieux de récupérer, conseille l'ancien préparateur physique des Bleus". C'est ce qu'on fait les Bleus ce vendredi 8 juillet. "Ce qui va être bénéfique, c'est le sommeil ; ne rien faire et faire le décrassage, le footing et tout ce qui est oxygénation samedi matin ou samedi après-midi", poursuit-il. 

Une équipe de France au beau fixe avec de nouveaux "tauliers" potentiels

Robert Duverne conseille aux joueurs de miser sur "tout ce qui favorise la récup : drainage, appareillage, cryogénisation" et de "tout mettre en œuvre pour que les organismes soient presque tout neufs". Deux jours sont nécessaires à "la récup". "Il y aurait eu besoin d'un jour de travail, de séance, de vitesse, de rythme et ce jour-là, on ne l'aura pas, alors que les Portugais l'auront", s'inquiète le préparateur.

Enfin, celui-ci conseille de ne pas négliger l'endurance mentale, directement liée à l'endurance physique. "On va être portés par tout un peuple, par tous les fans", cela va, selon lui, aider les Bleus. "On a aujourd'hui un groupe exceptionnel, ça fait longtemps que cela ne nous est pas arrivé. Il faut continuer sur cette dynamique. Le fait d'atteindre la finale nous autorise à rêver à nouveau, comme l'ont fait l'Espagne et l'Allemagne, d'un doublé". 

Robert Duverne croit dans les nouveaux espoirs de l'équipe de France, à l'instar d'Antoine Griezmann. "Peut-être que des tauliers vont se dessiner avec un palmarès d'équipe de France qui va être très intéressant", espère celui qui, en 2010, se confrontait à une équipe de France rebelle lors de l'épisode de Knysna.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Compétition Portugal France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants