2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : opération rachat pour l'Ukraine

LES ADVERSAIRES DES BLEUS (22/23) - Éliminés chez eux dès le premier tour en 2012, absent en 2014, les Ukrainiens auront à cœur de mouiller le maillot dans cette phase finale.

L'international ukrainien Oleh Husyev
L'international ukrainien Oleh Husyev Crédit : SERGEI SUPINSKY / AFP
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Le contexte. Après cinq échecs de rang en barrages, l'Ukraine s'est enfin qualifié pour une grande compétition grâce à ses performances sur le terrain. Il y a quatre ans lors de leur Euro, les Ukrainiens avaient été éliminés dès le premier tour à domicile. En 2014, alors qu'une qualification en Coupe du monde leur tendait les bras, ils ont été évincés par les Bleus. Pour cet Euro, les Ukrainiens espèrent effacer une partie de leur scoumoune en sortant de leur groupe C. 

Le groupe C. L'Ukraine a une carte à jouer dans un groupe qui sera, a priori, dominé par l'Allemagne, qu'elle affrontera le 12 juin au Stade Pierre-Mauroy. Elle affrontera ensuite l'Irlande du Nord au Parc OL, le 16 juin, et la Pologne, le 21 juin au Stade Vélodrome. 

Une qualification moyenne

Le parcours de qualification. L'Ukraine (19pts) a terminé à la troisième place du groupe C des éliminatoires, loin derrière l'Espagne (27pts) et à une victoire de la Slovaquie (22pts). L'Ukraine a réalisé un parcours paradoxal. Sa très bonne défense (4 buts encaissés en 10 matchs) ne l'a pas empêchée de perdre 3 matchs. En barrages, les hommes de Mikhail Fomenko sont venus à bout de la Slovénie (2-0 puis 1-1).

L'international ukrainien Andryi Yarmolenko
L'international ukrainien Andryi Yarmolenko Crédit : Jure Makovec / AFP

Les joueurs à suivre. Meilleur buteur du groupe C des éliminatoires, Andriy Yarmolenko (Dynamo Kiev) est l'atout offensif numéro un des Ukrainiens. Quelques éléments d'expérience tels que Yevhen Seleznyov (Kouban Krasnodar, en Russie), Anatoliy Timotchouk (FC Kairat, au Kazakhstan) et Oleh Husyev (Dynamo Diev) devront encadrer des jeunes joueurs qui manquent d'expérience au plus haut niveau.

Face aux Bleus. Les Français et les Ukrainiens se sont affrontés 9 fois au cours de leur récente histoire commune - la première rencontre a eu lieu en 1999. La France l'a emporté 5 fois pour 3 nuls et 1 défaite. Les deux sélections se sont principalement retrouvées lors des compétitions officielles (qualifications pour les Euro 2000 et 2008, qualifications pour le Mondial 2014 et Euro 2012).

La catastrophe du Stade de France

L'anecdote. La dernière double-rencontre qui a opposé la France à l'Ukraine a laissé un souvenir amer aux joueurs d'Europe de l'Est. Nous sommes en novembre 2013 et les deux sélections s'affrontent en barrages pour la qualification à la Coupe du monde 2014. Vainqueurs 2-0 à l'aller à Kiev, les Ukrainiens tiennent la corde au moment de défier les Bleus au Stade de France. Les hommes de Didier Deschamps défont en 34 minutes ce que les Ukrainiens avaient mis un match à construire. Des buts de Sakho (22ème) et Benzema (34ème) permettent aux deux équipes d'être à égalité. Il faudra attendre la 72ème minute de jeu, et le deuxième but du défenseur Mamadou Sakho, pour offrir la qualification à la France. L'Ukraine ne réussira pas à marquer le but qui lui permettrait d'éliminer la France. Les Bleus iront en quart de finale d'un Mondial 2014 que leurs adversaires du jour devront regarder à la télévision.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Ukraine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants