2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Jamel Debbouze estime que Karim Benzema et Hatem Ben Arfa "payent la situation sociale de la France"

L'humoriste a partagé sa déception quant à la non-sélection des deux footballeurs et estime qu'il n'est pas seulement question de critères sportifs.

Jamel Debbouze en conférence de presse pour "La marche" en novembre 2013
Jamel Debbouze en conférence de presse pour "La marche" en novembre 2013 Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Les absences de Karim Benzema et Hatem Ben Arfa dans la liste des 23 Bleus pour l'Euro 2016 continue de faire jaser. Jamel Debouzze, très proche du premier cité qui vient de remporter la Ligue des champions avec le Real Madrid, partage dans France Football ses doutes sur les choix de Didier Deschamps. "Le sélectionneur a certainement ses raisons. Mais je n'aurais pas fait comme ça pour Benzema et Ben Arfa", estime l'humoriste qui ne comprend pas comment l'équipe de France peut "se priver" de ces deux joueurs "extraordinaires".

Le comédien estime ainsi que l'attaquant du Real Madrid et le milieu offensif de l'OGC Nice, respectivement auteurs de 24 et 17 buts en championnat, n'ont pas été seulement jugés sur des critères sportifs : "Karim Benzema, et par extension Hatem Ben Arfa, payent la situation sociale de la France d’aujourd’hui". Selon lui, le fait que ces deux joueurs n'aient pas été retenus pose un problème vis-à-vis des quartiers populaires : "Ces gamins représentent en plus tellement de choses, notamment en banlieues. N'avoir aucun de 'nos' représentants en équipe de France... [...] Tant qu’on ne permet pas aux quartiers d’évoluer et qu’on en fera pas des Sillicon Valley, qu'on ne leur permettra pas de s’épanouir humainement, socialement et économiquement, on 'leur' en voudra toujours d’être ce qu’ils sont".

Ces propos de Jamel Debouzze viennent s'ajouter aux lourdes critiques formulées par Éric Cantona concernant la non-sélection de ces deux joueurs. "Dans cette période de trouble et de division, j'aurais aimé que toute la France telle que je l'aime et la rêve soit représentée dans cette équipe de France", a-t-il déclaré dans le Journal du Dimanche après avoir soupçonné Didier Deschamps de racisme dans une chronique publiée jeudi 26 mai dans le journal anglais The Guardian. Interrogé en conférence de presse sur les critiques d'Éric Cantona, le sélectionneur avait préféré botter en touche : "Je n'ai rien à dire sur ce sujet là".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Jamel Debbouze Karim Benzema
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783437323
Euro 2016 : Jamel Debbouze estime que Karim Benzema et Hatem Ben Arfa "payent la situation sociale de la France"
Euro 2016 : Jamel Debbouze estime que Karim Benzema et Hatem Ben Arfa "payent la situation sociale de la France"
L'humoriste a partagé sa déception quant à la non-sélection des deux footballeurs et estime qu'il n'est pas seulement question de critères sportifs.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-jamel-debouzze-estime-que-karim-benzema-et-hatem-ben-arfa-payent-la-situation-sociale-de-la-france-7783437323
2016-05-30 16:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SpRs6bajgaxayKps1zR4jw/330v220-2/online/image/2014/0616/7772662465_jamel-debbouze-en-conference-de-presse-pour-la-marche-en-novembre-2013.jpg