1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Droits TV de la Ligue 1 : "La plupart des clubs sont dans le rouge", dit le président de Reims
1 min de lecture

Droits TV de la Ligue 1 : "La plupart des clubs sont dans le rouge", dit le président de Reims

INVITÉ RTL - Jean-Pierre Caillot, président du club de Reims s'est exprimé sur la récupération des droits TV de la Ligue 1 par Canal+.

Jean-Pierre Caillot, président du club de football de Reims
Jean-Pierre Caillot, président du club de football de Reims
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Droits TV de la Ligue 1 : "La plupart des clubs sont dans le rouge", dit le président de Reims
07:18
Droits TV de la Ligue 1 : "La plupart des clubs sont dans le rouge", dit le président de Reims
07:18
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par William Vuillez

Après des semaines de flou et de rebondissements, Canal+ a récupéré les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2 jusqu'à la fin de la saison. Le groupe va donc diffuser les deux championnats pour un montant de 365 millions d'euros. Cette victoire c'est aussi celle des clubs. "On était dans une situation où on avait du mal à voir une issue. C'est chose faite, ça va nous donner de la visibilité", nous dit ce vendredi sur RTL, Jean-Pierre Caillot, président du club de Reims. 

"Bien sur c'est du court terme", rappelle-t-il. "Sauf que la situation était celle que tout le monde connait". Selon le président du club de Reims, actuellement 12e de Ligue 1, ce rachat de Canal+ "au rabais", ne va pas sauver les clubs de la crise. "Financièrement ça ne change pas grand chose à la situation des clubs entre ce qu'on perd avec le Covid et le fait qu'on ne va rien récupérer sur les droits TV", dit-il.

"La plupart des clubs de Ligue 1 sont dans le rouge, la perte est estimée à hauteur de 1,3 milliard. En fonction des actionnaires, des réserves, des politiques de transfert, ce sont tous ces éléments qui vont faire que les clubs vont pouvoir passer cette crise", poursuit Jean-Pierre Caillot insistant sur le fait que "financièrement on n'a pas réglé le problème actuellement. On est en attente d'un certain nombre de mesures qui ont été promises par les pouvoirs publics". "La bulle du football a suffisamment souffert", souligne le président du Stade de Reims.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/