1 min de lecture Économie

Coupe du Monde 2018 : la France en finale, c'est bon aussi pour l'économie

ÉDITO - Une qualification pour la finale de la Coupe du Monde de football, c'est très bon pour le moral. Mais c'est très bon aussi pour l'économie. La décryptage de Martial You.

François Lenglet Lenglet-Co Le service Économie
>
Coupe du Monde 2018 : la France en finale, c'est bon aussi pour l'économie Crédit Image : AFP / ERIC FEFERBERG | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Martial You
Martial You et Loïc Farge

Dès mardi 10 juillet, après la fin de la rencontre France-Belgique, on a fait tourner les calculettes avec Ludovic Subran, le chef économiste d'Euler Hermès (parce qu'on est très consciencieux quand on suit un match de foot !). On estime que sur ce trimestre, on peut espérer un pique de consommation de 0,2 point.

En clair, ça signifie que la croissance qui est un peu plus faible depuis le début de l'année pourrait être "boostée" par notre consommation. Et ça pourrait se traduire à la fin de l'année par une croissance de 1,9%, contre les 1,8% qui sont attendus actuellement. Alors, ce n'est pas négligeable. Parce que cette petite différence de 0,1 point, ça représente quand même 2 milliards de plus de recettes pour la France.

Si on compare avec 1998 ou 2000, il y a vraiment un effet du foot sur l'économie. C'est indéniable. Mais c'est très limité, parce que c'est un effet psychologique. Et on sait bien que c'est de courte durée. Surtout en été, où l'activité économique ralentit.

À lire aussi
Coupe du Monde 2018 : le stade Luzhniki  de Moscou Coupe du Monde
Coupe du Monde 2018 : il n'y a pas que pour les Bleus que c'est le jackpot

Mais surtout, c'est ce qu'on appelle un "effet de substitution". En gros, vous allez prendre l'apéro en suivant un match dans un bar à la place d'une soirée au restaurant en amoureux. Vous achetez un nouveau téléviseur et vous organisez des soirées à la maison à la place d'un ciné ou d'une place de théâtre. Vous faîtes livrer des pizzas et vous n'allez pas manger à l'extérieur.

Ce que je veux dire, c'est que vous avez des secteurs qui profitent de cette période, et d'autres qui en souffrent. Mais globalement, ça finit par s'équilibrer plus ou moins. La société nordiste Doublet qui fabrique les drapeaux "bleu-blanc-rouge" a vu ses ventes multipliées par quarante depuis la qualification des Bleus en quart de finale. Et ça va encore progresser d'ici dimanche. Ils ont déjà 10.000 drapeaux en stock, près à être vendus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Coupe du Monde France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794071865
Coupe du Monde 2018 : la France en finale, c'est bon aussi pour l'économie
Coupe du Monde 2018 : la France en finale, c'est bon aussi pour l'économie
ÉDITO - Une qualification pour la finale de la Coupe du Monde de football, c'est très bon pour le moral. Mais c'est très bon aussi pour l'économie. La décryptage de Martial You.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2018-la-france-en-finale-c-est-bon-aussi-pour-l-economie-7794071865
2018-07-11 08:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Fr2QigM3jq2T0t0JKO8mlA/330v220-2/online/image/2018/0711/7794071939_des-supporteurs-des-bleus-a-paris-lors-de-la-rencontre-france-belgique-du-10-juillet-2018.jpg