3 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 : les numéros 9 en voie d’extinction

DÉCRYPTAGE - Peu en réussite à l'image de Fred, très critiqué pour ses performances avec le Brésil, les numéros 9 ont brillé par leur absence lors d'une Coupe du monde qui a fait la part belle aux milieux de terrain.

L'attaquant brésilien Fred, lors du match face au Cameroun, le 23 juin 2014
L'attaquant brésilien Fred, lors du match face au Cameroun, le 23 juin 2014 Crédit : AFP/F.X.Marit
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

L'Histoire de la Coupe du monde est faite d'exploits. Ceux réalisés par les numéros 10 que le football moderne a de plus en plus évincé, et ceux des numéros 9, qui jusqu'à lors n'avaient pas payé le prix de l'évolution. Même si le poste d'attaquant revêt aujourd'hui plusieurs facettes qu'il ne possédait pas auparavant, celui de la "pointe" reste une référence dans la quasi totalité des équipes présentes dans ce Mondial. 

Depuis 1954 et l'utilisation des tuniques floquées, les numéros 9 ont sillonné les terrains de la Coupe du monde et en sont les meilleurs buteurs avec 255 buts inscrits en 16 éditions. Mais au Brésil, la Coupe du monde devait obligatoirement sortir des sentiers battus. Après la phase de groupes, la moyenne de 2,8 buts/match laissait présager une efficacité en nette hausse par rapport aux précédentes éditions. Pour autant, les attaquants n'en sont pas les principaux responsables

Les attaquants à 30%

À une époque où les numéros arborés au dos des maillots ne répertorient plus forcément les joueurs en fonction de leurs postes sur le terrain, il faut entendre par numéro 9 un attaquant de pointe dont le rôle est de terminer les actions à défaut de les initier. Mais les 9 véritables sont-ils encore en vogue ? Leurs statistiques peu reluisantes depuis le début du Mondial atteste du fait que la race des "vrais attaquants" est en voie d'extinction. 

164. Voici le nombre de buts inscrits depuis le 12 juin dernier, date à laquelle le Brésil avait lancé les hostilités face à la Croatie. Sur ce total, 50 seulement ont été l'oeuvre d'attaquants de pointe, dont les plus prolifiques sont le Français Karim Benzema (3) et le Néerlandais Robin van Persie (3). Alors qu'il ne reste qu'un match au joueur de Manchester United, à Fred, Higuain et Klose pour améliorer la triste statistique, la troupe des attaquants n'est pour le moment responsable que de 30% des buts inscrits. 

Aucun numéro 9 dans les 5 meilleurs buteurs

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Le classement des buteurs confirme bien la tendance. Aucun attaquant de métier ne figure parmi les 5 joueurs les plus prolifiques de la compétition. Leader avec 6 buts, James Rodriguez domine un classement allègrement occupé par les milieux de terrains offensifs (Müller, Messi, Neymar, Shaqiri) qui volent même la vedette aux attaquant au delà du top 10. Sur les 10 meilleurs buteurs de la Coupe du monde brésilienne, seulement 3 (van Persie, Benzema, Valencia) font leur place aux côtés de Robben et Schürrle, qui viennent asseoir un peu plus l'hégémonie des milieux. 

Cette Coupe du monde au "pays du football" est sous bien des angles la plus belle de ces dernières décennies. En marge des buts, des surprises, des scénarios rocambolesques et des gestes de grande classe aperçus depuis bientôt un mois, la compétition pourrait également se démarquer des autres avec la statistique des buteurs. Hormis avec Oldrich Nejedlý lors de sa deuxième édition en 1934, jamais les attaquants n'ont été privés du titre honorifique de meilleur buteur.

À moins d'un triplé (au minimum) de Robin van Persie, ce samedi soir face au Brésil lors de la petite finale, les attaquants légueront leur bien aux tout-puissants milieux offensifs, appellation un peu rigide qui désigne donc le mix parfait entre les numéros 9 et 10 qui ont construit les légendes d'hier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Robin Van Persie Karim Benzema
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants