3 min de lecture Arsenal

Arsenal : Vieira, Henry, Blanc, Garde, Löw... Qui pour remplacer Wenger ?

ÉCLAIRAGE - Après près de 22 ans à la tête des "Gunners", Arsène Wenger, 68 ans, va laisser sa place sur le banc à partir de la saison prochaine. Voici une première liste de successeurs potentiels.

Patrick Vieira à Atlanta avec le New York City le 15 avril 2018 Crédits : Jacob Kupferman/CSM/Shu/SIPA | Date : 20/04/2018
5 >
Patrick Vieira à Atlanta avec le New York City le 15 avril 2018 Crédits : Jacob Kupferman/CSM/Shu/SIPA | Date : 20/04/2018
Thierry Henry aux côtés du sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez le 20 mars 2017 Crédits : BRUNO FAHY / Belga / AFP | Date : 20/04/2018
Laurent Blanc avec l'ancien attaquant russe Nikita Simonyan à Moscou le 30 novembre 2017 Crédits : Mladen ANTONOV / AFP | Date : 20/04/2018
Joachim Löw (à droite) et son adjoint Marcus Sorg le 21 mars 2018 Crédits : Patrik STOLLARZ / AFP | Date : 20/04/2018
Rémi Garde à Montréal le 17 mars 2018 Crédits : Ryan Remiorz/AP/SIPA | Date : 20/04/2018
1/1
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

"Arsènal", c'est bientôt fini. Incarnation d'Arsenal depuis près de 22 ans, une éternité en football, avec ce prénom si proche du nom du club londonien, symbole ultime de la connexion entre les deux entités, Arsène Wenger a décidé de mettre un terme à son aventure avec les "Gunners" en fin de saison. L'entraîneur français de 68 ans l'a annoncé vendredi 20 avril dans un communiqué publié sur le site du club.

Si Arsenal n'a plus remporté de titre de champion d'Angleterre depuis 2004, n'a plus dépassé les 8es de finale de Ligue des champions depuis la saison 2009-2010 et ne la disputera pas en 2018-2019 pour la deuxième fois de suite, le prochain coach aura une lourde succession à assumer. 

Illustre inconnu de la presse britannique et des fans du club à son arrivée en septembre 1996, Arsène Wenger est parvenu, en deux décennies, à faire d'Arsenal l'un des clubs de tout premier ordre du championnat britannique, et important sur la scène européenne. C'est également sous son règne que le club a inauguré son nouveau stade, l'Emirates Stadium. 

Vieira, une évidence ?

Deux profils semblent se dégager pour prendre la suite de l'Alsacien, qui devrait, lui, prendre du recul. D'une part, un ancien joueur du club reconverti entraîneur depuis plus ou moins longtemps. De l'autre, un tacticien plus confirmé et libre sur le marché. Clairement, la première option tient la corde, avec un nom évident : Patrick Vieira (41 ans).

À lire aussi
Özil et Kolasinac faits divers
Arsenal : Özil et Kolašinac, au cœur d'une guerre de gang

S'il n'a pas encore été à la tête d'une équipe première dans un championnat majeur, le grand "Pat" (1,93 m) a lui même été adoubé par Wenger à la veille de l'annonce surprise de son départ. Le coach de New York City depuis janvier 2016 a "le potentiel" pour prendre en mains les "Gunners", estime son ancien mentor.

Avant de diriger des joueurs comme l'Anglais Frank Lampard, l'Italien Andrea Pirlo ou l'Espagnol David Villa, celui qui a porté les couleurs d'Arsenal de 1996 à 2005 avait entraîné les moins de 21 ans de Manchester City, où il a terminé sa carrière de joueur en 2011. 

Un autre ancien, "frenchie", anglais ou hollandais ?

Dans cette catégorie "d'ex" actuellement en poste figurent aussi Thierry Henry (40 ans), autre figure légendaire du club, Rémi Garde (52 ans), premier "frenchie" de l'ère Wenger, ainsi que les Anglais Tony Adams (51 ans) et David Platt (51 ans) mais aussi le Hollandais Giovanni van Bonckhorst (43 ans).

Titulaire de son diplôme depuis mars 2016, Henry a eu en charge les moins de 16 ans d'Arsenal durant quelques mois avant de devenir l'un des adjoints de l'Espagnol Roberto Martinez en sélection belge. Son expérience parle beaucoup moins que celle de Garde, entraîneur de l'Olympique Lyonnais de 2011 à 2014, actuellement à l'Impact de Montréal, en MLS comme Vieira.

Adams, qui n'a connu qu'Arsenal durant sa carrière de joueur (1983-2002) officie en 2e division en Espagne, à Grenade. Platt, "Gunner" de 1995 à 1998, a eu en main la Sampdoria, Nottingham Forest, les espoirs anglais et dernièrement le FC Pune, en Inde. Van Bonckhorst, passé par le nord de Londres de 2001 à 2003, est plutôt en réussite avec le Feyernoord Rotterdam depuis 2015.

Blanc totalement libre

À l'heure de dresser cette première liste de potentiels successeurs, trois autres noms émergent : Laurent Blanc (52 ans), Joachim Löw (58 ans) et Thomas Tuchel (44 ans). Certes, ce dernier semble être d'accord depuis un moment avec le PSG pour prendre la place d'Unai Emery.

Un autre Allemand pourrait être plus simple à convaincre, Löw, actuel sélectionneur de la Mannschaft. Le problème reste toutefois le même que lorsque le nom du champion du monde 2014 a été accolé au PSG : le timing, le Mondial en Russie pouvant durer jusqu'à mi-juillet pour l'Allemagne.

Laurent Blanc, lui, est libre, complètement libre, depuis la fin de son aventure à Paris en juin 2016. Malgré son passé d'ancien joueur de Manchester United, son profil semble correspondre à Arsenal : champion de France avec Bordeaux en 2009 avant de glaner trois autres couronnes nationales avec le PSG, il est un adepte de la possession de balle. L'heure du choix, forcément compliqué, va bientôt sonner pour les dirigeants d'Arsenal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arsenal Angleterre Premier League
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants