4 min de lecture Justice

"Sextape" de Valbuena : Cissé, Benzema... Ce qu'il faut savoir de l'affaire

ÉCLAIRAGE - Alors que de nouveaux soupçons pèsent sur Djibril Cissé, retour sur une affaire qui empoisonne le football français depuis presque deux ans.

De gauche à droite : Mathieu Valbuena, Djibril Cissé et Karim Benzema
De gauche à droite : Mathieu Valbuena, Djibril Cissé et Karim Benzema Crédit : SIPA / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

C'est une affaire qui a provoqué beaucoup de remous au sein de la Fédération française de football. Elle a même conduit à la non-sélection de Karim Benzema en équipe de France pour l'Euro 2016. L'affaire du chantage à la "sextape" dont a été victime Mathieu Valbuena revient sur le devant de la scène ce mardi 14 février. Selon Europe 1, le footballeur Djibril Cissé serait dans le collimateur de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Versailles, en charge de l'enquête. Elle estimerait l'ancien international français complice de la tentative de chantage, au même titre que Karim Benzema.

C'est en juin 2015 que l'affaire éclate, lorsque Mathieu Valbuena, à l'époque à Clairefontaine pour préparer avec les Bleus les rencontres contre la Belgique et l'Albanie, reçoit des coups de téléphone. À l'autre bout du fil, plusieurs hommes tentent de le faire chanter, en lui demandant 150.000 euros en échange de la non divulgation d'une vidéo intime le montrant avec sa compagne. Le joueur décide alors de porter plainte. 

Entre les mois de juin et octobre, l'enquête progresse et l'un des enquêteurs de la PJ de Versailles tente de piéger trois hommes (Alex A., Mustapha Z. et Younes H.) soupçonnés de rançonner Valbuena, en se faisant passer pour un proche de la victime de ce chantage.

À lire aussi
Un surveillant à la prison de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne. terrorisme
Attentat à la prison de Condé-sur-Sarthe : quatre détenus mis en examen

Djibril Cissé mis en examen en octobre 2015 puis relâché

En octobre 2015, et pour la première fois, le nom de Karim Benzema apparaît dans l'affaire. Selon Le Parisien, lui et Mathieu Valbuena aurait eu une conversation à Clairefontaine à propos de la "sextape". Un proche de Benzema serait impliqué. C'est à ce même moment que le dossier fuite dans la presse, les trois suspects ainsi que Djibril Cissé sont placés en garde à vue. Ce dernier a côtoyé Mathieu Valbuena à l'Olympique de Marseille entre 2006 et 2009 ainsi qu'en équipe de France. Mais Cissé ressort libre très rapidement. Il n'est pas considéré comme l'initiateur du chantage même s'il connaît les trois personnes soupçonnées d'être les donneurs d'ordre. Quelques jours plus tard, Mathieu Valbuena réagit pour la première fois publiquement sur sa page Facebook et dédouane son "ami" Djibril Cissé.

Karim Benzema n'aurait effectué qu'une "intervention amicale" selon son avocat

Un mois plus tard, c'est au tour de Karim Benzema d'être placé en garde à  vue. Il est mis en examen le jour d'après pour "complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans d'emprisonnement, en l'espèce le chantage". Le joueur du Real Madrid est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de rentrer en contact avec Mathieu Valbuena et les autres personnes mises en examen. 


Le joueur est soupçonné d'être intervenu auprès de Mathieu Valbuena au sujet de cette "sextape", lors d'un rassemblement de l'équipe de France à Clairefontaine, le 5 octobre 2015. Les trois maîtres-chanteurs présumés auraient à l'époque contacté un proche du frère de l'international, afin que ce dernier serve d'intermédiaire dans leur tentative d'extorsion. Une version contestée par l'avocat de Karim Benzema, qui estime à l'époque que son client "n'a pris aucune part à du chantage". Il aurait effectué une "intervention amicale auprès de Mathieu Valbuena, pour lui dire de ne pas se laisser faire".

Seulement, peu de temps après, des écoutes téléphoniques fuitent dans la presse et témoignent d'une conversation entre Karim Benzema et son ami Karim Zenatti, qui était en lien avec les maîtres-chanteurs. Après la divulgation de propos troublants, Karim Benzema reconnaît son rôle d'intermédiaire face aux enquêteurs. Mathieu Valbuena se dit "plus que déçu" par son coéquipier, dans une interview au Monde. "Ses propos témoignent d'un manque de respect. Moi je respecte tout le monde, mais là, j'ai l'impression de me faire prendre pour un con...", avait ajouté le milieu offensif. 

La FFF écarte Karime Benzema de l'Équipe de France

Après cet épisode, Noël le Graët, le président de la FFF décide d'écarter temporairement Karim Benzema de l'équipe de France. Le joueur voit finalement son contrôle judiciaire levé en février 2016, il reste cependant mis en examen mais peut à nouveau rencontrer Mathieu Valbuena et redevient sélectionnable en Bleu. Pas pour très longtemps puisque le joueur n'est pas convoqué pour disputer l'Euro organisé en France au mois de juillet 2016. Une décision que la FFF explique sa décision par le fait que la performance sportive n'est pas le seul critère "pour décider de la sélection au sein de l'Equipe de France de football. (...) l'exemplarité et la préservation du groupe sont également prises en compte", poursuit la fédération. 

Dernier épisode en date avant les révélations de mardi 14 février, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Versailles a finalement validé le 16 décembre 2016 l'enquête sur le chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, tout en remettant en cause Djibril Cissé. Elle avait demandé au juge d'instruction d'envisager une mise en examen du joueur. La chambre s'interrogeait sur la bienveillance de Cissé envers Valbuena dans cette affaire. Lors de son audition, Djibril Cissé avait déclaré : "Les malfaiteurs m’ont contacté pour que je fasse chanter Mathieu. J’ai prévenu Mathieu, point. Il a ensuite porté plainte, il m’a cité, il fallait m’entendre et la police a vu qu’il n’y avait rien d’exceptionnel dans mon cas". 

La justice ne semble pas être de son avis, puisque selon une information révélée par Europe 1 ce mardi 14 février, le juge a décidé d’ordonner l’expertise complète du téléphone portable de Cissé pour établir les liens de ce dernier avec les suspects. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Football Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787249436
"Sextape" de Valbuena : Cissé, Benzema... Ce qu'il faut savoir de l'affaire
"Sextape" de Valbuena : Cissé, Benzema... Ce qu'il faut savoir de l'affaire
ÉCLAIRAGE - Alors que de nouveaux soupçons pèsent sur Djibril Cissé, retour sur une affaire qui empoisonne le football français depuis presque deux ans.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/sextape-de-valbuena-cisse-benzema-ce-qu-il-faut-savoir-de-l-affaire-7787249436
2017-02-14 18:34:29
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l7wx-i-Je5zpqxc8x4MAwg/330v220-2/online/image/2017/0214/7787249970_montage-affaire-valbuena.jpg