1 min de lecture JO Rio 2016

Yohann Diniz a manqué "la dernière occasion de briser cette malédiction" lâche Alain Blondel

REPLAY - Le consultant athlétisme de RTL est revenu sur la course folle du triple champion d’Europe au Jeux de Rio.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Yohann Diniz a manqué "la dernière occasion de briser cette malédiction" lâche Alain Blondel Crédit Image : Jewel SAMAD / AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et La rédaction numérique de RTL

Yohann Diniz était venu aux Jeux de Rio avec le statut de grand favori pour ravir une médaille olympique qui couronnait sa carrière au 50 km  marche. Mais le triple champion d'Europe et détenteur du record du monde continue de traîner une poisse légendaire aux Jeux. Malgré un magnifique début de course, le Français a été victime de problèmes gastriques et douleurs musculaires. "Rio était pour lui la dernière occasion de briser cette malédiction", explique notre consultant athlétisme Alain Blondel, à propos de l’athlète qui avait déjà dû déclarer forfait à Pékin en 2008 avant d’être disqualifié à Londres en 2012.

Alors que Yohann Diniz était "parti sur de bons rails pour être enfin champion olympique", l’athlète a peut-être été victime du climat, lui "qui supporte difficilement la chaleur" fait remarquer Alain Blondel. Avec un effort maximal pendant plus de 2h30, sous un soleil de plomb et par plus de 30°c, "toutes les autres fonctions biologiques, comme la digestions, sont en veille". Le spécialiste de l’athlétisme fait par ailleurs remarquer que les bouteille d’eau très fraîche ont peut-être aussi fait souffrir les organisme des coureurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Rio 2016 Jeux Olympiques Athlétisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants