1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Wimbledon : pourquoi les joueurs sont-ils obligés de jouer en blanc ?
1 min de lecture

Wimbledon : pourquoi les joueurs sont-ils obligés de jouer en blanc ?

ÉCLAIRAGE - C'est une des grandes traditions du tennis : jouer dans une tenue blanche à Wimbledon. RTL vous explique pourquoi.

Rafael Nadal et Novak Djokovic en demi-finale de Wimbledon 2018
Rafael Nadal et Novak Djokovic en demi-finale de Wimbledon 2018
Crédit : NIC BOTHMA / POOL / AFP
William Vuillez

Le tournoi de tennis de Wimbledon, souvent décrit comme le plus prestigieux Grand Chelem, débute ce lundi 27 juin. Se jouant sur le gazon londonien de l'All England Lawn Tennis and Croquet Club, mythique club sportif anglais, Wimbledon est aussi le plus ancien tournoi du Grand Chelem, créé en 1877, à l'origine uniquement pour les hommes, puis en 1884 pour les femmes. 

Le tournoi accueille aussi son lot de traditions comme par exemple sa "royal box", conçue pour les membres de la famille royale et leurs invités mais surtout l'obligation pour les joueurs et joueuses de porter du blanc. Et ce dress-code est très strict, "pas de blanc cassé ou crème", "une seule bordure de couleur le long de la couture extérieure ne dépassant pas un centimètre", est tolérée. Pour le reste, casquettes, bandeaux, poignets, chaussettes, etc, doivent être entièrement blancs. 

Même les sous-vêtements "qui sont ou peuvent être visibles pendant le jeu (y compris en raison de la transpiration) doivent également être entièrement blancs", précise le règlement du tournoi. 

Une manière de dissimuler la transpiration

Cette tradition remonte à la fin du XIXe siècle. Jouer au tennis était alors une pratique bourgeoise, réservée à une certaine élite. Ainsi, les tâches de transpirations étaient considérées comme inappropriées et la seule manière de les camoufler était de porter du blanc, expliquent les médias anglais. Le blanc était donc la couleur marquante de l'aristocratie et depuis, ce dress-code est entré dans le règlement du tournoi. 

À lire aussi

Il est aujourd'hui très strict, détaillé en 10 points dont certains ont été évoqués précédemment. Des règles complexes qui ne sont pas toujours faciles à suivre. Roger Federer lui-même avait été prié de changer de chaussures en cours de tournoi en 2013, car elles avaient des semelles oranges

Roger Federer à Wimbledon en 2013
Roger Federer à Wimbledon en 2013
Crédit : ADRIAN DENNIS / AFP
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.