1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. VIDÉO - Lilou Wadoux, 17 ans, grand espoir du sport automobile
1 min de lecture

VIDÉO - Lilou Wadoux, 17 ans, grand espoir du sport automobile

Malgré ses 44 kilos sur la balance, Lilou Wadoux est déjà un poids lourd dans sa catégorie : la 'Junior Cup'. Au volant de sa voiture de course, elle enchaîne les performances extraordinaires pour une adolescente de 17 ans qui n'a même pas son permis de conduire.

Lilou Wadoux, 17 ans, grand espoir du sport automobile
Lilou Wadoux, 17 ans, grand espoir du sport automobile
Crédit : M6
Lilou, la jeune étoile de la piste
06:07
M6

Elle n’a pas encore son bac, ni son permis de conduire. A 17 ans seulement, Lilou Wadoux affole pourtant les compteurs des circuits automobiles. Engagée dans la “Junior Cup”, l’adolescente s’affirme comme une étoile montante du sport automobile français. 

Au volant de sa Peugeot 206 de course, elle multiplie les Trophés le week-end sur les pistes. Une passion dévorante, partagée avec ses parents, et née il y a trois ans sur un kart. Depuis, cet as du volant roule à Magny-Cours et sur les grands circuits de France. Une activité intense qu’elle conjugue avec sa vie de lycéenne à Amiens. “Il faut bosser pour avoir le bac, pour pouvoir avoir de l’avenir”, chuchote-t-elle dans sa classe de terminale technologique. 

Si elle ne perce pas dans le monde de l'automobile, Lilou se rêve en architecte. La jeune fille a donc dû faire adapter son emploi du temps et rattraper les cours manqués. “Le contrat avec le papa, c’était ça : les études d’abord. Si les études ne fonctionnent pas, il y aura moins de compétitions”, explique Guillaume Dublanche, son professeur de sciences physiques. 

Des différences entre conduire et piloter

Dix-sept ans, c’est aussi l’âge où l’on pense à passer son permis de conduire. Les leçons d’auto-école, forcément, ont des airs de déjà-vu. Après seulement quatre heures de conduite, Lilou n'a plus grand chose à apprendre. “S’il n’y avait pas ces 20 heures minimum, il est évident qu'on aurait pu la libérer en moins d'heures”, témoigne Vincent Blangez, son moniteur, qui précise qu’il existe tout de même des différences entre conduire et piloter. “On a beaucoup de mauvaises habitudes”, reconnaît elle-même la jeune fille. 

À écouter aussi

En attendant le permis de conduire, Lilou a terminé seconde du championnat de France 2017 chez les moins de 21 ans.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/