2 min de lecture Voile

Vendée Globe 2020 : pourquoi Samantha Davies pourrait créer la surprise

PORTRAIT - Révélée au grand public lors du Vendée Globe 2008-2009, la navigatrice britannique de 46 ans sera au départ des Sables-d’Olonne pour la troisième fois le 8 novembre.

Samantha Davies
Samantha Davies Crédit : Eloi Stichelbaut/Polaryse
fred veille
Frédéric Veille édité par Gregory Fortune

Depuis la 2e place d’Ellen MacArthur en 2001, aucune femme n’est parvenue à monter sur le podium du Vendée Globe. Mais cette année, l’une d’elles à les armes pour le faire : Samantha Davies. Petite fille de commandant de sous-marin, ancienne élève ingénieur dans la célèbre université de Cambridge, elle est surtout un skipper de talent et d’expérience qui a navigué sur toutes les mers du globe.

Révélée au grand public lors du Vendée Globe 2008-2009 avec une 4e place, puis contrainte à l’abandon en 2012 après un démâtage au large de Madère, la navigatrice britannique de 46 ans, Bretonne d’adoption, sera au départ des Sables-d’Olonne pour la troisième fois, à bord d’un bateau qui a terminé 3e de la dernière édition aux mains de Jérémie Beyou.

Samantha Davies est donc tout à fait capable de venir se mêler à la lutte pour les places d’honneur, et pourquoi pas mieux, aux commandes de son Imoca60 "Initiatives-Cœur".

Double objectif

Mais comme à chaque course, la navigatrice épaulée par l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque aura un double objectif : performer et sauver des enfants cardiaques, un supplément d’âme qui donne du sens à son engagement sportif, car elle ne se contente pas de leur offrir une visibilité maximale sur sa grand voile. 

À lire aussi
La navigatrice Alexia Barrier sera au départ du Vendée Globe 2020 voile
Vendée Globe 2020 : Alexia Barrier, la Méditerranéenne engagée

En effet, elle espère mobiliser suffisamment de "followers" grâce à l’opération 1 clic = 1 cœur pour opérer 50 enfants pendant son Vendée Globe. "Je suis une compétitrice et j’aime les défis, lance-t-elle Alors je vais donner le maximum pour relever celui de défier les océans pour sauver des enfants". 

Son compagnon également engagé sur le Vendée Gloge

Samantha Davies est elle-même la maman d’un petit Ruben, 9 ans, qu’elle a eu avec son compagnon, Romain Attanasio. Et lui aussi sera au départ de ce 9e Vendée Globe, à bord du monocoque "Pure-Best Western". Unis à la ville, complices dans leur préparation, ils vont pourtant se bagarrer sur les océans tout en restant en contact pour connaitre leur position respective, mais pas seulement.

"En mer je dois oublier parfois mon statut de maman, mais je garde le lien, confie la native de Portsmouth. Je parle à Ruben, confiée à mes parents, par téléphone. Il me raconte ses journées. Puis, j’appelle Romain sur son bateau pour lui transmettre". Départ du Vendée Globe le dimanche 8 novembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Vendée Globe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants