2 min de lecture Vidéo

Vendée Globe 2020 : Beyou en tête avant la tempête, grosse frayeur pour Le Cam

Le skipper de "Charal" a pris la tête de la course, mardi 10 novembre, au large du cap Finisterre et avant des conditions météo particulièrement difficiles. 2e, Jean Le Cam a dû faire un virement de bord en catastrophe.

Jérémie Beyou sur "Charal" le 8 novembre 2020
Jérémie Beyou sur "Charal" le 8 novembre 2020 Crédit : Loic VENANCE / AFP
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Deux jours après le départ des Sables-d’Olonne, les skippers du Vendée Globe s’apprêtent à affronter une forte dépression au large des côtes de la péninsule ibérique. Cette dépression qui porte un nom, Theta, va contraindre les skippers à prendre des stratégies bien différentes. 

Si bien que mardi 10 novembre, un groupe a opté pour une route Ouest avec le passage du front dans la nuit à venir. Les skippers pourront alors contourner Theta par l’Ouest dans des vents de Nord pouvant atteindre 40 nœuds. Un deuxième groupe a décidé de longer la côte espagnole avant de repartir vers l’Ouest. Quant au troisième il devrait poursuivre le long de l’Espagne avant d’aller chercher un début d’alizé au large des côtes africaines. 

À l’amorce de cette journée qui risque d’être non pas décisive mais très importante, Jérémie Beyou, sur "Charal", a pris la tête devant Jean Le Cam. Ce dernier s’est fait une belle frayeur : "Je me suis endormi, j’étais crevé et je me suis réveillé à 7 milles de la côte. J’ai dû faire un virement de bord en catastrophe. Ca fait bizarre. Le réveil n’a pas sonné. Il faut le temps de s’habituer, de prendre le rythme. En début de course, c’est compliqué de dormir, tu ne dors pas 5 minutes".

Creux de 5 mètres

Avec ces conditions météo et ces vents de 35 à 40 nœuds qui devraient former des creux de 5 mètres, la nuit prochaine devrait réserver quelques surprises. C’est aussi la nuit prochaine que Fabrice Amedeo devrait repartir des Sables d’Olonne. Le skipper de "Newrest - Art & Fenêtres"  avait été contraint de faire demi-tour alors qu’il avait déjà parcouru 50 milles pour un problème de pièce d’accroche de voile d’avant.

Le classement mardi 10 novembre à 8h :

À lire aussi
voile
Vendée Globe : dernier arrivé, Ari Huusela baisse le rideau de la 9e édition

1. Jérémie Beyou (FRA/"Charal") à 23.921,1 milles de l'arrivée 
2. Jean Le Cam (FRA/"Yes we Cam !") à 2,2 milles du premier 
3. Damien Seguin (FRA/"Groupe Apicil") 4,8 
4. Benjamin Dutreux (FRA/"OMIA-Water Family") 5,4 
5. Nicolas Troussel (FRA/"Corum L'Epargne") 5,9 
6. Maxime Sorel (FRA/"V And B Mayenne") 6,6 
7. Kevin Escoffier (FRA/"PRB") 7,6 
8. Charlie Dalin (FRA/"Apivia") 9,8 
9. Romain Attanasio (FRA/"Pure-Best Western") 10,2 
10. Samantha Davies (GBR/"Initiatives-Cœur") 13,1 
11. Yannick Bestaven (FRA/"Maître Coq IV") 24,9 
12. Didac Costa (ESP/"One Planet One Ocean") 29,9 
13. Stéphane Le Diraison (FRA/"Time For Oceans") 30,4 
14. Manuel Cousin (FRA/"Groupe Sétin") 34,7 
15. Alex Thomson (GBR/"Hugo Boss") 36,5 
16. Isabelle Joschke (GER/"MACSF") 39,6 
17. Sébastien Simon (FRA/"Arkéa-Paprec") 41,2 
18. Boris Herrmann (GER/"Seaexplorer-Yacht Club de Monaco") 44,8 
19. Clarisse Cremer (FRA/"Banque Populaire X") 45,4 
20. Pip Hare (GBR/"Medallia") 48,9 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Vendée Globe Voile
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants