1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Traversée de l’Atlantique à la rame : plus de nouvelles de Guirec Soudée depuis le 29 juillet
1 min de lecture

Traversée de l’Atlantique à la rame : plus de nouvelles de Guirec Soudée depuis le 29 juillet

Un protocole de recherche vient d’être mis en place au large des Açores pour tenter de localiser le navigateur breton parti des États-Unis le 15 juin dernier.

Guirec Soudée sur son embaraction lors des premiers jours de sa traversée
Guirec Soudée sur son embaraction lors des premiers jours de sa traversée
Crédit : Guirec Soudée
Traversée de l'Atlantique à la rame : des recherches lancées pour retrouver Guirec Soudée
01:43
Frédéric Veille

"Nous sommes inquiets mais nous restons tout de même confiants", explique ce jeudi 12 août Alice Claeyssens, chargée de communication de l’équipe de Guirec Soudée dont la position GPS sur les cartes marines s’est éteinte depuis le 29 juillet.

"La version optimiste des choses veut que ce soit un problème électrique et qu’il ne puisse plus communiquer comme il le faisait par radio VHF avec les navires qu’il croisait en mer", poursuit-elle.

Parti le 15 juin dernier de Cap Cod, comme Gérard d'Aboville il y a quarante ans, Guirec Soudée avait essuyé une forte tempête le 3 juillet dernier avec des vents à plus de 50 nœuds et des creux de 6 mètres, à 300 miles sud-est d'Halifax, en Nouvelle-Écosse. Dans cette tempête, où il s’est retourné plusieurs fois, il a cassé ses antennes qui lui permettaient de communiquer.

"Nous gardons espoir évidemment puisqu’il n'a pas déclenché sa balise de détresse  indépendante du circuit électrique. Cela veut donc dire qu’il doit être en mer, mais sans moyen de communiquer. Et comme, selon notre routeur il s’est éloigné de la zone de trafic, il doit croiser moins de navires", estime Alice Claeyssens.

À écouter aussi

Selon Maurice Uguen, son routeur, Guirec Soudée doit être au nord des Açores, "mais comme on ne peut plus le localiser, c’est donc l’opération menée par le Maritime Rescue Coordination Centres (MRCC) de Ponta Delgada au Portugal en relation avec le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage maritimes (CROSS) Gris-nez du Pas de Calais qui a lancé le protocole de recherche dans la zone qu’on estime chaque jour en fonction des dérives", ajoute Alice Claeyssens.

Guirec Soudée, qui avait prévu de rallier la Bretagne début septembre, ne devrait, selon toute vraisemblance, pas pouvoir atteindre son objectif initial. "Mais nous restons sereins pour qu’il arrive sur le continent européen au terme de sa traversée à la rame", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/