1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Traversée de l’Atlantique à la rame : Guirec Soudée retrouvé après deux semaines de disparition
1 min de lecture

Traversée de l’Atlantique à la rame : Guirec Soudée retrouvé après deux semaines de disparition

Le navigateur breton, qui était parti des États-Unis le 15 juin dernier, n'avait plus donné de nouvelles depuis le 29 juillet. Un protocole de recherche avait été mis en place au large des Açores pour tenter de localiser.

Guirec Soudée sur son embaraction lors des premiers jours de sa traversée
Guirec Soudée sur son embaraction lors des premiers jours de sa traversée
Crédit : Guirec Soudée
Frédéric Veille

Cela faisait deux semaines, jour par jour, que Guirec Soudée, parti effectuer une traversée de l'Atlantique à la rame, n'avait plus offert de signe de vie. Le protocole de recherche lancé le jeudi 12 août au matin par le Maritime Rescue Coordination Centres (MRCC) de Ponta Delgada au Portugal, en relation avec le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage maritimes (CROSS) Gris-nez du Pas-de-Calais, a finalement porté ses fruits.

À la mi journée, un chimiquier panaméen qui naviguait sur zone a croisé Guirec Soudée au Nord des Açores (Portugal). Le rameur Breton ne semblait pas en difficulté d’où le soulagement de son équipe à terre dont fait parti Alice Claeyssens : "Vraiment, je ne m'y attendais pas. J'ai reçu un mail d'un commandant de bord de chimiquier qui a croisé la route de Guirec ce midi. On est soulagé. 

L'objectif sera à présent d'en savoir plus sur la situation du navigateur. "J'essaye de récolter des informations auprès de ce commandant de bord pour savoir dans quelles conditions il a pu échanger avec Guirec, à quelle distance, s'il l'a bien vu sur ses écrans... Histoire d'être rassuré sur plusieurs points. Mais il va bien, everything is OK on board".
 
Ce jeudi en fin de journée, Guirec Soudée était à plus de 300 milles au nord de l'île de Terceira, "a une position proche de celle estimée par Maurice Uguen, notre routeur" explique Alice Claeyssens. "Il est au 43e parallèle Nord et au 23e degrés Ouest, ce qui est plutôt une bonne nouvelle par rapport à la dépression qui doit passer cette nuit un peu plus à l’Ouest. Il ne se prendra pas les plus gros des vents".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/