2 min de lecture Voile

Transat Jacques Vabre : premières infortunes de mer

REPORTAGE - Deux jours après le départ, plusieurs concurrents doivent réparer pour espérer continuer.

Le monocoque "Campagne de France"
Le monocoque "Campagne de France" Crédit : Jean-Marie Liot
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

À l’approche des Açores, mardi 7 novembre, Sébastien Josse et Thomas Rouxel menaient toujours la flotte à la barre du maxi trimaran "Edmond de Rothschild". Après avoir franchi le front sans encombre et avalé 552 milles au cours des dernières 24 heures, soit une vitesse moyenne de 23 nœuds, les deux marins ont encore accentué leur avance sur le "Sodebo" de Thomas Coville et Jean Luc Nélias.

La situation devient par contre plus compliqué pour le troisième Ultime engagé dans cette course. Lionel Lemonchois et Bernard Stamm, sur "Prince de Bretagne", ont en effet indiqué au sortir de la nuit avoir cassé leur drisse de grand-voile. Malheureusement contraint de monter en tête de mât pour réparer, le duo perd son avance sur le reste de la flotte qui le talonnait, à commencer par le trimaran de la classe Multi50 mené par Lalou Roucayrol et Alex Pella, "Arkema".

Nous allons nous manger notre premier plat chaud aujourd’hui

Lalou Roucayrol
Partager la citation

Place désormais à de belles glissades jusqu’au Pot-au-noir pour les deux skippers. "Jusqu’à Ouessant, le vent était instable avec des grains jusqu’à 27-28 nœuds. C’était rapide et très humide, donc difficile de dormir dans ces conditions car tu fais des bonds. Nous alternons un peu les siestes avec Alex et nous allons nous manger notre premier plat chaud aujourd’hui mardi midi", a expliqué Lalou Roucayrol à la vacation de course.

À lire aussi
Marie Riou à la piscine Molitor de Paris le 17 janvier 2019 voile
Marie Riou : la meilleure navigatrice du monde milite pour un sport mixte

Dans la catégorie des monocoques, chez les Imoca c’est le "Saint-Michel - Virbac" de Jean-Pierre Dick et Yann Eliès qui pointe en tête après 48 heures de course. "Le vent a énormément diminué. On fait un peu sécher les cirés car on a été bien mouillés cette nuit", explique Jean-Pierre Dick, qui tente cette année d’accrocher une quatrième victoire sur la Route du Café avant de raccrocher. Dans cette classe, les cinq premiers se tiennent en moins de 50 milles. 

Chez les petits monocoques, les Class40, la mer agitée et les conditions assez dures sont toujours d’actualité. Là aussi, les écarts sont très serrés en tête, "Carac" de Louis Duc et Alexis Loison menant toujours. "Eärendil", barré par Catherine Pourre et Benoît Hochart, a dû faire escale quelques heures à Camaret suite à une rupture du câble du guindant de la trinquette. Les deux marins ont été imités par le duo brésilo-angolais Leonardo Chicourel-José Guilherme Caldas sur "Mussulo 40 Team Angola Cables", qui lui aussi a du rejoindre Camaret pour réparer des soucis électroniques. 

"Campagne de France" ingouvernable

Enfin, Halvard Mabire et Miranda Merron sur "Campagne de France" ont joint peu après 15 heures ce mardi 7 novembre la direction de course pour l’informer d’une avarie sérieuse. Un brutal départ "au tas" du bateau alors qu’il y avait des rafales à 30 nœuds sur une mer très hachée a provoqué la rupture de la ferrure haute, qui maintient le safran bâbord. Les deux marins, unis sur terre comme sur la mer ont lutté plus de deux heures pour remettre le bateau en état et constater les dégâts. Cette avarie rend le bateau ingouvernable. Le duo de skippers va tenter de rallier un abri quelque part en Espagne, probablement à Gijon ou Santander, qui se trouvent à respectivement 180 et 220 milles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Transat Jacques Vabre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790841343
Transat Jacques Vabre : premières infortunes de mer
Transat Jacques Vabre : premières infortunes de mer
REPORTAGE - Deux jours après le départ, plusieurs concurrents doivent réparer pour espérer continuer.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/transat-jacques-vabre-premieres-infortunes-de-mer-7790841343
2017-11-07 18:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MYf8FtX-N6nDii2GF_nZLQ/330v220-2/online/image/2017/1107/7790841358_le-monocoque-campagne-de-france.JPG