2 min de lecture Voile

Transat Jacques Vabre : "On est tous là, c’est ce qui compte", raconte Éric Defert

TÉMOIGNAGE - Le co-skipper du multicoque "Drekan Groupe" livre le récit le chavirage de son trimaran au large des Açores. Christopher Pratt est tombé à l'eau mais est sain et sauf.

Marc-Olivier Fogiel RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Transat Jacques Vabre : "On est tous là, c'est ce qui compte", raconte Éric Defert Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Crédit Média : Frédéric Veille | Durée : | Date : La page de l'émission
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Le multicoque "Drekan Groupe", barré par Éric Defert et Christopher Pratt, qui pointait à la 5e place du classement des Multi50, a chaviré mercredi 8 novembre peu après 22 heures alors qu'il se trouvait à 300 milles de l'île San Miguel. Il s’agit du premier chavirage sur cette 13e édition de la Transat Jacques Vabre

Les deux hommes ont été récupérés sains et saufs jeudi 9 novembre en début de matinée. "On était au portant, il y avait pas mal de vent. Moi j’étais à l’intérieur, Chris était sur le pont, explique Éric Defert, qui a surtout eu très peur pour son coéquipier. Et puis il y a eu un gros coup de vent. Le bateau est parti. C’est monté fort. Ça a été très vite. Il a basculé par l’avant, il est retombé sur le mat, le mat n’a pas cassé et il est rentré dans l’eau comme ça.

J’ai entendu frapper sur le panneau de coque. C’était lui. Il a réussi a rentrer

Éric Defert
Partager la citation

 "Chris est tombé de nuit, je ne savais pas où il était, je ne le voyais pas, j’étais en train de me dire que... J’appelais, j’appelais... Et ensuite j’ai entendu frapper sur le panneau de coque. C’était lui. Il a réussi a rentrer. C’est à partir de là qu'on a déclenché la balise", ajoute t-il encore tout ému avant d’ajouter : "Chris a eu chaud, il a eu un gros moment de choc".

À lire aussi
Marie Riou à la piscine Molitor de Paris le 17 janvier 2019 voile
Marie Riou : la meilleure navigatrice du monde milite pour un sport mixte

C’est vers minuit que le cargo hollandais le "Beautriton", qui s’était détourné sur zone, est arrivé sur le lieu du chavirage. "Ils ont tourné un bon moment autour de nous, ils croyaient qu’on étaient tombés à l’eau. Mais en fait nous étions dans la coque centrale. On a établi le contact une heure après. Ils étaient rassurés, nous aussi et ils ont tourné autour toute la nuit. Ce n’est qu’au lever du jour qu’ils sont venus nous cherchez à trois. Il y avait dans un petit canot de sauvetage. L’un d’eux avait fêtait aujourd’hui ses 39 ans, c’est un beau cadeau d’anniversaire pour lui de sauver deux vies, pour nous aussi".

On perd la course, on perd le bateau mais heureusement il n’y a pas de perte humaine

Partager la citation

L'opération de sauvetage, coordonnée par le MRCC (maritime rescue coordination centre) de Punta Delgada, aux Açores, et le MRCC de Lisbonne, a donc permis de récupérer les deux marins qui sont sains et saufs. "On perd la course, on perd le bateau mais heureusement il n’y a pas de perte humaine. On est tous là, c’est ce qui compte".

Éric Defert et Christopher Pratt, à bord du "Beautriton" qui fait route vers les États-Unis, devraient être transféré de bord pour un navire militaire portugais dans les heures à venir. Démuni de sa balise satellite qui a été perdu dans le chavirage, le trimaran retourné est actuellement en pleine dérive au large des Açores. L’équipe du team "Drekan Groupe", arrivée jeudi 9 novembre à Lisbonne, va étudier la possibilité de le récupérer.

Le Brestois Éric Defert, qui avait eu du mal a bouclé son budget avant le départ dimanche dernier du Havre, participe pour la 2ème fois à la Transat Jacques Vabre. Il était associé sur cette course au Marseillais Christopher Pratt.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Transat Jacques Vabre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790885593
Transat Jacques Vabre : "On est tous là, c’est ce qui compte", raconte Éric Defert
Transat Jacques Vabre : "On est tous là, c’est ce qui compte", raconte Éric Defert
TÉMOIGNAGE - Le co-skipper du multicoque "Drekan Groupe" livre le récit le chavirage de son trimaran au large des Açores. Christopher Pratt est tombé à l'eau mais est sain et sauf.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/transat-jacques-vabre-on-est-tous-la-c-est-ce-qui-compte-raconte-eric-defert-7790885593
2017-11-09 17:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8IAzY7i0CozD_2GNyhii7A/330v220-2/online/image/2017/1109/7790885827_eric-defert-le-5-novembre-2017-au-havre.jpg