1 min de lecture Voile

Transat Concarneau - Saint-Barthélémy : conditions dantesques en approche de Madère

Après cinq jours de course, des rafales de 35 nœuds et une mer démontée sont au menu de la flotte, menée par le duo Alexis Loison-Guillaume Pirouelle.

Guillaume Pirouelle et Alexis Loison au large de Madère.
Guillaume Pirouelle et Alexis Loison au large de Madère. Crédit : Guillaume Pirouelle
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Une chose est sûre : les 18 duos engagés sur la 15e édition de la Transat en double Concarneau - Saint-Barthélemy se souviendront longtemps de leur début de course. En effet, après un départ retardé de 75 heures en raison des mauvaises conditions météo, ce sont désormais, après cinq premiers de navigation délicate dans une mer formée, des rafales à 35 nœuds qui accompagnent les skippers en approche de l’île de Madère.

À 2.700 milles de l’arrivée, mardi 18 mai au matin, et à plus de 13 nœuds de moyenne, c’est le duo normand Alexis Loison-Guillaume Pirouelle ("Région Normandie") qui est en tête de la flotte devant Gildas Mahé et Tom Dolan ("Breizh Cola"). "On est en forme et en ligne droite vers La Palma, explique Guillaume Pirouelle. Les conditions sont musclées et il y a beaucoup de bruit à l’intérieur du bateau. Voilà pourquoi on porte nos casques anti-bruit".

Après cinq jours de course, aucun incident n’a pour le moment été signalé par les skippers à la direction de course. Et si les professionnels et favoris de cette transat en double mènent la flotte à grande vitesse, celle-ci s’étire désormais sur plus de 250 milles avec les amateurs qui ferment la marche. 

Arrivée prévue entre le 29 et le 31 mai

"C’était difficile de prendre le rythme au départ par rapport aux professionnels, expliquent Nicolas Bertho et Romuald Poirat ("Kriss-Laure"), qui pointent à la 18e et dernière place. Le cap Finisterre a été compliqué pour nous, mais nous sommes depuis bien repartis". L’arrivée des premiers bateaux est prévue entre le 29 et le 31 mai à Saint Barthélémy.

À lire aussi
voile
Transat Concarneau - Saint-Barthélémy : victoire de Palmieri et Villion

Lors des 14 précédentes éditions, cette transat en double a consacré des marins devenus depuis des stars de la course océanique comme Michel Desjoyeaux, Jean Le Cam, Kito de Pavant, Armel Le Cléac’h, Charlie Dalin et Thomas Ruyant, actuel détenteur du record de l’épreuve en 18 jours, 11 heures et 48 minutes, record établi avec Adrien Hardy en 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants