1 min de lecture Cyclisme

Tour de France : ce que l'on sait des soupçons de dopage chez Arkéa-Samsic

ÉCLAIRAGE - L’enquête vise les trois Colombiens de l'équipe bretonne, Nairo Quintana, son frère Dayer et Winner Anacona, ainsi que leur entourage direct. Du sérum physiologique et du matériel pour des injections ont été retrouvés.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Tour de France : ce que l'on sait des soupçons de dopage chez Arkéa-Samsic Crédit Image : Sylvain THOMAS / AFP | Crédit Média : Nicolas Georgereau | Durée : | Date : La page de l'émission
Studio RTL
Nicolas Georgereau édité par Gregory Fortune

À peine terminé, le Tour de France 2020 se retrouve confronté aux soupçons de dopage, avec l'ouverture d'une enquête visant des membres de l'équipe française Arkéa-Samsic. De nombreux produits de santé dont des médicaments ont été retrouvés dans les valises de certains coureurs.

L’enquête vise les trois Colombiens de l'équipe bretonne, Nairo Quintana (30 ans), 17e de la Grande Boucle, son frère Dayer (28 ans) et Winner Anacona (32 ans), ainsi que leur entourage direct, un médecin personnel et un kiné espagnol arrivés avec ces coureurs au début de cette saison 2020.

L'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), qui opère dans ce domaine, et la fondation antidopage de l'UCI ont travaillé ensemble. Une perquisition a été menée mercredi 16 septembre dans l'hôtel d'Arkéa-Samsic, à Méribel, le jour de l'étape reine qui se terminait au col de la Loze.

Matériel pour des injections

Du sérum physiologique et du matériel pour des injections ont été retrouvés. Dans un communiqué publié lundi 21 septembre dans la soirée, l'équipe a rappelé que son staff n'était pas visé par les investigations et qu'en cas "de véracité de pratiques de dopage, elle se désolidariserait immédiatement de ces actes".

À lire aussi
le Britannique Tao Geoghegan Hart remporte le Tour d'Italie lors de l'ultime contre-la-montre cyclisme
Giro 2020 : le Britannique Tao Geoghegan Hart l’emporte

2e du Tour de France en 2013 et 2015, 3e en 2016, Nairo Quintana visait la victoire sur ce Tour de France. L'ancien coureur de la Movistar, vainqueur du Tour d'Italie en 2014 et du Tour d'Espagne en 2016, symbolise l'ambition grandissante de l'équipe dirigée par Emmanuel Hubert. 

Au soir de la 14e étape étape, le petit grimpeur (1,67 m) épaulé par le Français Warren Barguil (28 ans) occupait encore la 5e place du classement général. Il perdra tout espoir de succès le lendemain dans les pentes du Grand Colombier en lâchant 3 minutes 50 sur Tadej Pogacar et Primoz Roglic.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Dopage Tour de France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants