1 min de lecture People

Roland-Garros : "Bienvenue au Village, le temple de l'entre-soi", clame Pascal Praud

ÉDITO - Le Village de Roland-Garros est interdit au commun des mortels, comme a pu le constater le journaliste.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Roland-Garros : "Bienvenue au Village, le temple de l'entre-soi", clame Pascal Praud Crédit Image : AFP / JACQUES DEMARTHON | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud et Loïc Farge

"C'est une exoplanète qui tourne sur elle-même durant deux semaines", lance Pascal Praud à propos du tournoi de tennis de Roland-Garros. "Stars du jour, stars vintage, ringards d'hier et d'aujourd'hui, pique-assiettes, ex-ministres, mais aussi des stilettos, des Louboutin, des femmes du monde et des étudiantes hôtessisées : bienvenue au Village, le temple de l'entre-soi où coule le Ruinart à midi, le Château d'Yquem à 20 heures, on y déjeune à l'oeil, on y dîne gratis", poursuit-il.

"Le 'cher ami' précède le 'j'aime beaucoup ce que vous faites', tant il est vrai qu'au Village tout le monde s'aime !', raille le journaliste. "On rentre par la porte D de l'avenue Gordon Bennett. Rien que le nom ! Nous voici dans un jardin anglais", lance-t-il.

"La pose d'un bracelet bleu, un de ceux qui enroulent le poignet des nouveaux-nés, est signe de reconnaissance. C'est comme à la maternité : le photographe est là, qui vous colle au mur, crie votre prénom, immortalise ce moment, le petit oiseau va sortir", s'amuse Pascal Praud. "Et le tennis dans tout ça ? Tennis, quel tennis ? J'étais au Village", conclut-il sur un ton badin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Tennis Roland-Garros
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants