1 min de lecture Roland-Garros

Roland-Garros 2019 : le déplacement d'un match provoque la colère des spectateurs

Le dernier match de la journée de vendredi sur l'un des courts principaux, opposant Stan Wawrinka à Grigor Dimitrov a été déplacé sur un court annexe, au dernier moment. En tentant d'y pénétrer, les spectateurs mécontents ont provoqué un mouvement de foule.

>
Roland-Garros 2019 : le déplacement d'un match provoque la colère des spectateurs Crédit Image : Philippe LOPEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Isabelle Langé
Isabelle Lange et Léa Stassinet

"Remboursez, remboursez !". La journée du vendredi 31 mai a été marquée par une polémique à Roland-Garros. Il n'était pas question de résultats de tennis mais plutôt d'organisation. Le dernier match de la journée prévu sur le court Suzanne Lenglen, l'un des courts principaux, a été déplacé au dernier moment sur un court annexe, le numéro 1, aux abords duquel une bousculade a eu lieu.

"On était sur le Lenglen et on n'a pas été prévenus", raconte un spectateur. "C'est scandaleux", ajoute un autre. "On vient de Suisse on voulait voir Stan Wawrinka, on paye 120 euros et on ne peut même pas rentrer sur le court", fustigeait une fan du tennisman helvète, qui était opposé au bulgare Grigor Dimitrov, pour ce qui s'annonçait comme l'un des chocs de la journée. 

Et pour cause le court n°1, c'est 7.000 places de moins que le Lenglen. Du coup, certains spectateurs ont fait le forcing pour au moins pouvoir rentrer sur le central où il y avait de la place en cette fin de journée... Le court Philippe Chatrier qui avait lui fait causer à l'heure du déjeuner pendant que Lucas Pouille reprenait son match interrompu par la nuit la veille, les loges au bord du court étant vides.

"Ils préfèrent boire une coupe de champagne que de regarder un match de tennis, c'est pour ça qu'ils viennent", regrette le Français. "C'est le problème de mettre les loges à cet endroit là. C'est le problème de ce court et ça l'a toujours été", poursuit-il. Et malheureusement ce sera toujours le cas car la fédération n'a pas saisi l'occasion lors de la construction du nouveau stade de déplacer ses loges à mi-hauteur des gradins comme on peut le voir par exemple à l'US Open et même à Bercy.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roland-Garros Polémique Tennis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants