1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Open d'Australie : "Pourquoi ne pas aller au bout ?", lance Alizé Cornet
2 min de lecture

Open d'Australie : "Pourquoi ne pas aller au bout ?", lance Alizé Cornet

RÉACTION - Pour la première fois de sa carrière, à 32 ans, la Française est en quart de finale d'un tournoi du Grand Chelem. Elle ne s'interdit rien pour la suite.

Alizé Cornet à Melbourne le 24 janvier 2022
Alizé Cornet à Melbourne le 24 janvier 2022
Crédit : Martin KEEP / AFP
Open d'Australie : "Pourquoi ne pas aller au bout ?", lance Alizé Cornet
01:34
Isabelle Langé - édité par Gregory Fortune

C'est la sensation du jour à l'Open d'Australie : à 32 ans et pour sa 63e participation à un tournoi du Grand Chelem, Alizé Cornet s'est qualifiée lundi 24 janvier pour son tout premier quart de finale dans un Majeur en battant la Roumaine Simona Halep, 15e joueuse mondiale, 6-4, 3-6, 6-4.

Sur le court, les larmes de la Française, 61e au classement ATP, en disait plus que tous les discours. "C'est tellement, tellement de choses qui retombent, a-t-elle commenté ensuite. C'est presque ces 13 dernières années qui me sont revenues en mémoire. Je me suis rendue compte de ce que j'avais fait".

Parce qu'il y a 13 ans, déjà à l'Open d'Australie, la native de Nice était passée à deux balles de match d'un premier quart de finale en Grand Chelem. Il faut savoir aussi que 2022 pourrait être sa dernière saison sur le circuit, et c'est peut-être aussi pourquoi elle est plus relâchée, qu'elle se met moins de pression, qu'elle profite de l'instant présent. 

Avant de dormir, tous les soirs, je me dis que je vais gagner le tournoi

Alizé Cornet

D'ailleurs, elle a mis en place une routine à Melbourne : "Avant de dormir, tous les soirs, je me dis que je vais gagner le tournoi. Et en fait c'est vrai que ça ne fait pas de mal de se faire un peu d'auto conviction positive. On est toujours en train de se poser des questions... Là, je me suis dit : 'Pourquoi pas finalement ? Pourquoi pas moi ? Pourquoi ne pas aller au bout ? En tout cas, si je ne suis pas la première à y croire, personne n'y croira pour moi. Voilà, ça part de là".

À lire aussi

À nos confrères anglais, Alizé Cornet a aussi déclaré : "Le ciel est la limite. Pour la première fois de ma vie, j'ai vraiment la sensation que je peux aller au bout". Prochaine adversaire pour une place en demi-finale, l'Américaine Danielle Collins, tête de série numéro 27 et tombeuse en 8es de la Belge Elise Mertens (4-6, 6-4, 6-4). Ce sera mercredi 26 janvier (programmation pas encore établie).

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/